Financée par les USA, bientôt une plateforme pour booster l’investissement à Laâyoune

La plateforme « Laâyouneconnect », une initiative financée par le gouvernement américain, sera bientôt lancée en vue de booster l’investissement et le marketing territorial de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra.

Le lancement de cette plateforme fait partie du projet « Promouvoir les opportunités économiques de Dakhla et de Laâyoune », financé par le gouvernement des Etats-Unis d’Amérique à travers l’Initiative de partenariat des États-Unis au Moyen-Orient (MEPI), indique un communiqué du Centre régional d’investissement (CRI) de Laâyoune-Sakia El Hamra.
Dans le cadre de ce projet, la ville de Laâyoune a connu durant le mois de mars 2021, le coup d’envoi des activités visant la promotion de l’investissement et marketing territorial de la région, ainsi que le renforcement des capacités des femmes et jeunes entrepreneurs, ajoute-t-on.
Ce projet mis en œuvre par le bureau d’études et de Conseil international JE Austin Associates (basé à Washington avec un bureau régional à Rabat), vise particulièrement le déploiement d’une plateforme digitale afin de promouvoir les potentialités et les atouts économiques de Laâyoune.
D’après le communiqué, l’objectif est de faciliter les opportunités d’échanges, de B2B, d’investissements, et de collaboration économique à l’échelle nationale et internationale dans plusieurs secteurs clés, notamment l’agrobusiness, la pêche et aquaculture, le tourisme, l’économie bleue, les énergies renouvelables et la logistique.
« La plateforme Laâyouneconnect qui est aujourd’hui en phase de testing ambitionne de mettre en relation directe les entreprises de la Région avec des investisseurs potentiels (nationaux et étrangers), et ce à travers un moteur de recherche innovant permettant la recherche et la géolocalisation des entreprises selon leur secteur d’activité et leurs points d’intérêts », relève le CRI.
La même source rappelle l’organisation d’une première session de formation au sein du Centre régional d’investissement au profit d’une quinzaine d’entrepreneurs, afin de les aider à booster leur chiffre d’affaires, tandis que quatre nouvelles sessions sont d’ores et déjà programmées pour les prochains mois.
(Avec MAP)