Zelidga : les dividendes des filiales en nette progression

La distribution en 2010 d’un dividende exceptionnel par Fenié Brossette et la reprise des provisions pour dépréciation des titres de placement ont permis d’augmenter le bénéfice net de 176%.

Année 2010 de forte croissance pour Zellidja, holding qui détient deux principales filiales, à savoir Fenié Brossette et la Société des fonderies de plomb de Zellidja (SFPZ). Le chiffre d’affaires de la société, constitué essentiellement de produits des titres de participation, a bondi de 75% pour s’établir à 36,9 MDH. Une performance due en grande partie à la distribution par Fenié Brossette d’un dividende exceptionnellement élevé en 2010 (au titre de 2009), atteignant 40 DH par action contre     21 DH une année auparavant, et ce, suite à la réalisation par cette filiale d’une plus-value exceptionnelle sur la cession d’un actif.
Compte tenu de la faiblesse des charges de fonctionnement de la holding, le résultat d’exploitation s’établit quasiment au même niveau que les revenus, à 35,3 MDH, soit une progression de 85% par rapport à 2009. Mais au niveau du résultat net, la croissance est amplifiée, atteignant 176% pour un bénéfice de l’ordre de 75 MDH. Deux éléments ont permis à Zellidja de réaliser cette performance : une reprise partielle de provision pour dépréciation du portefeuille des titres de placement, suite au déficit qu’a dégagé SFPZ en 2009, qui a permis au résultat financier de tripler quasiment, et un résultat non courant qui passe de -0,8 MDH à +15 MDH suite à la réalisation d’une plus-value exceptionnelle sur la cession de titres de participation.
Avec ces performances, le management de Zellidja a décidé de distribuer un dividende de 40 DH par action, dont 20 DH de dividende exceptionnel.
Notons par ailleurs que la participation SFPZ a réalisé un résultat positif de 49 MDH en 2010 contre un déficit de 27,7 MDH en 2009 et de 268 MDH en 2008. Ceci est dû à l’amélioration des ratios opérationnels de la société et à une nouvelle politique de couverture des cours des matières premières.