Un rebond encore fragile pour le CIH

La déconsolidation des actifs hôteliers a permis au bénéfice de bondir à  232 MDH, mais l’activité proprement bancaire reste convalescente, avec un PNB qui progresse à  peine de 1,4%.

Débarrassé de ses encombrants actifs hôteliers, le CIH affiche en 2010 une performance honorable. En effet, alors que l’entassement des sociétés à activité hôtelière, reprises aux débiteurs défaillants, commençait à déformer le bilan et peser lourd sur les résultats, leur cession fin 2010 à la maison mère, la CDG, semble avoir relativement libéré une marge bénéficiaire déjà inhibée, par ailleurs, par les stigmates d’une activité proprement bancaire encore convalescente. C’est ainsi que le résultat net part du groupe a bondi de 135%, à 232,8 MDH, grâce principalement à la déconsolidation des actifs précités, ce qui a porté le ROE (rentabilité des fonds propres) au niveau plus honorable de 7,1%, qui demeure toutefois le plus faible des banques cotées.
Sur le registre de l’activité commerciale et l’efficacité opérationnelle, la filiale commune de la CDG et la banque française BPCE (née du rapprochement des groupes Banques Populaires et Caisses d’Epargne), affiche un exercice assez terne. En témoignent, d’une part, la stagnation du produit net bancaire à près de 1,5 milliard de DH (+1,4%) malgré la hausse plus prononcée des créances sur la clientèle (+5,1%, à 25,2 milliards de DH), et, d’autre part, la dégradation alarmante de la productivité, avec un coefficient d’exploitation qui lâche plus de 10 points pour se situer à 64,4%. Cette conjonction de contre-performances n’a pas manqué de faire chuter le résultat d’exploitation de 107,5 MDH à 4,4 MDH, malgré une légère détente du coût du risque qui revient à 461,9 MDH (-6,4%).
Au demeurant, si la route est droite vers le modèle de banque universelle, la pente risque d’être assez forte, notamment quand il s’agira, comme annoncé, de solliciter à nouveau le marché pour une recapitalisation destinée en grande partie aux rachats de participations majoritaires dans Sofac et Maroc Leasing.