Sothema : La nouvelle usine pèse sur la rentabilité opérationnelle

Malgré une croissance de 6,8% du chiffre d’affaires, le résultat d’exploitation ressort en quasi-stagnation en raison du démarrage de la nouvelle usine de préinjectables.

Résultats 2009 mitigés pour Sothema. Même si l’activité de l’industriel pharmaceutique de la cote s’est bien tenue, ses indicateurs de rentabilité marquent le pas en raison des investissements et de la non-récurrence de certains revenus exceptionnels.
En effet, le chiffre d’affaires a enregistré une hausse honorable de 6,8% par rapport à 2008 pour s’établir à 733 MDH. Malgré cela, le résultat d’exploitation ne progresse que de 1,6% et ressort à 94,2 MDH. Cette quasi-stagnation trouve son origine dans le poids des dotations aux amortissements relatives au démarrage de la nouvelle usine de préinjectables de la société, investissement qui ne commencera à porter ses fruits qu’à partir de l’année 2010. La marge opérationnelle perd de ce fait 0,7 point par rapport à 2008 pour ne représenter que 12,9%.
Le résultat net marque, lui, une importante baisse de 46,3%, passant de 94,5 MDH en 2009 à 50,7 MDH en 2009. Ce recul s’explique par la non-récurrence des produits de cessions des immobiliers et des reprises sur provisions constatées en 2008. La marge nette perd en tout cas 6,9 points pour s’établir à 6,9%. En dépit de cette baisse, le management de la société a décidé de distribuer un dividende de 21 DH par action.
Notons que Sothema compte augmenter son capital de 60 MDH par incorporation de la totalité des réserves d’investissement et le complément prélevé du report à nouveau. Cette opération va se matérialiser par la distribution d’une action nouvelle pour chaque deux actions anciennes. Le management de la société a également décidé de renouveler son programme de rachat de ses propres actions en vue de réguler son cours boursier.