FEC : la banque des communes affiche bonne mine

Les indicateurs sont au vert pour le Fonds d’équipement communal qui vient de publier ses indicateurs financiers à la clôture du premier semestre. Les créances sur la clientèle comme le produit net bancaire sont en hausse.

Au titre du premier semestre, les décaissements de prêts du Fonds d’équipement communal (FEC) se sont établis à plus de 1,3 MMDH. Ils ont permis le financement de plusieurs projets au profit des différentes catégories de Collectivités Territoriales.

 » Ces financements, dont plus de 24% s’inscrivent dans le cadre du Programme de Réduction des Disparités Territoriales et Sociales (PRDTS), ont principalement porté sur la réalisation de projets d’aménagements urbains, notamment pour la mise en œuvre de programmes de mise à niveau des villes, d’équipements spécialisés et d’infrastructures routières », indique le Fonds dans un communiqué.

De leur côté, les engagements de prêts ont atteint un montant de plus de 1,8 MMDH sur les six premiers mois, en hausse de plus de 19% par rapport à l’année dernière. 87% de ces engagements ont été accordés aux Conseils Régionaux et aux Conseils Préfectoraux et Provinciaux, respectivement à hauteur de 53% et 34%.

Reflet d’une création de valeur continue, les créances sur la clientèle ont atteint près de 26 MMDH au 30 juin 2022, soit une hausse de près de 3% en glissement annuel. De son côté, le PNB s’est établi à 323 MDH, en légère hausse par rapport au premier semestre 2021, grâce notamment à l’effet conjugué du niveau des opérations et de la qualité du portefeuille à date.

Enfin, l’endettement financier du FEC a atteint plus de 21,5 MMDH, constitué principalement de ressources mobilisées sur le marché financier intérieur, notamment à travers les emprunts obligataires qui y représentent une part de plus de 44%.