Cosumar s’en sort malgré les inondations dans le Gharb

Le chiffre d’affaires du groupe marque une progression de 2% par rapport à  2009, l’activité de raffinage ayant permis de combler le repli de la production nationale à  partir des plantes sucrières.

Cosumar parvient à améliorer l’ensemble de ses indicateurs d’activité et de rentabilité en 2010, malgré un contexte difficile marqué par des inondations exceptionnelles au niveau local et la flambée des cours des matières premières à l’international. Son chiffre d’affaires consolidé affiche une progression de 2% par rapport à 2009, s’établissant à 5,8 milliards de DH. Les ventes de sucre ont marqué un accroissement de plus de 6%, l’activité de raffinage de la société ayant permis de combler le repli de la production nationale à partir des plantes sucrières, affectées par les inondations survenues dans le Gharb et le Loukkos pour la deuxième année consécutive. Notons que la pleine contribution du projet d’extension et de modernisation de la raffinerie de Cosumar, mis en service au deuxième semestre 2009, a également permis d’atteindre ces niveaux de croissance.
Sur le plan opérationnel, le résultat d’exploitation  a enregistré une baisse de 4% pour s’établir à 865,1  MDH. Il faut dire que l’augmentation du volume des ventes a été atténuée par le renchérissement du coût des matières consommées, à cause notamment de la flambée des cours mondiaux de sucre brut. La marge opérationnelle recule de ce fait de 0,9 point, à 14,9%.
Au final, le résultat net part du groupe enregistre une hausse de 4,2%, à 577,5 MDH, grâce notamment à l’amélioration du résultat financier. Ce qui permet à la marge nette de gagner 20 points et se fixer à 9,9%.
Notons que les fonds propres consolidés de Cosumar se sont appréciés de 6,2%, à 2,8 milliards de DH, et que ses investissements se sont élevés à 403 MDH contre 784 MDH en 2009 (fin du projet d’extension de la raffinerie). Par ailleurs, le management de la société a décidé de distribuer le même niveau de dividende qu’en 2009, soit 86 DH par action.