CGI : hausse de 71% du résultat opérationnel en 2009

L’activité de la filiale de CDG Développement a crû de 44,6% grà¢ce au succès qu’a rencontré la commercialisation de ses grands projets.

La Compagnie générale immobilière (CGI) a clôturé en 2009 son troisième exercice consécutif de croissance. Malgré le contexte morose du marché de l’immobilier, son activité a enregistré une hausse de 44,6% par rapport à 2008 pour un chiffre d’affaires consolidé de 2,28 milliards de DH. Le succès qu’a rencontré la commercialisation des différents projets de la société (Casablanca Marina, Casa Green Town, Al Massira à Fnideq, Tafoult et Jardins de Souss à Agadir…) explique bien cette bonne progression. Le chiffre d’affaires sécurisé pour le segment résidentiel a d’ailleurs atteint 5,4 milliards de DH.
Cette croissance de l’activité a été amplifiée sur le plan opérationnel. Le résultat d’exploitation consolidé a en effet atteint 598 MDH en 2009, enregistrant une croissance de 72% grâce à une meilleure gestion opérationnelle. Ce qui a permis à la marge d’exploitation de gagner 4,2 points pour s’établir à 26,3%.
Cela dit, avec la baisse du résultat des sociétés mises en équivalence, le bénéfice net part du groupe de la CGI limite sa progression à 15,2% et s’élève à 437 MDH. Ce qui ne dissuade tout de même pas son management de distribuer un dividende de 17 DH par action, en hausse de 13% par rapport à 2008.
Notons par ailleurs que la CGI a conclu deux partenariats en 2009. Le premier, avec le groupe Pierre et Vacances, portait sur la création d’une société immobilière commune qui a déjà lancé un premier projet, celui de «l’Oasis éco resort» à Marrakech s’étalant sur une superficie de 47 hectares. Le second accord a, lui, été signé avec la société Mawared international pour le projet résidentiel «Kabac» sur une surface de 313 hectares en Jordanie. N’oublions pas enfin que la CGI a acquis 50% des parts de la société SEPGB qui porte le projet «Les jardins de Benslimane».