Bénéfices divisés par deux pour Auto Hall

Le chiffre d’affaires consolidé du concessionnaire a baissé de 12,8% en 2009 à  cause du tassement de la demande, alors que le résultat a chuté de 52% suite au maintien des charges.

Mauvaise année 2009 pour Auto Hall. La baisse qu’a enregistrée le marché automobile national suite au ralentissement économique a eu un effet très négatif sur l’activité et les résultats du concessionnaire. Son chiffre d’affaires consolidé a en effet reculé de 12,8% par rapport à 2008 pour s’établir à 2,9 milliards de DH. Il faut dire que la bonne année agricole, qui s’est traduite par la hausse de 30% des ventes de tracteurs, segment où Auto Hall est leader, n’a pas compensé les baisses de 30% du marché des véhicules industriels, de 8% de celui des voitures particulières et de 17% de celui des véhicules utilitaites légers. Néanmoins, au milieu de ce recul, le distributeur exclusif des marques Mitsubishi et Ford a gagné des parts de marché dans ses segments de prédilection.
Le résultat d’exploitation consolidé a cependant chuté de plus de 50% par rapport à 2008, à 311,5 MDH. Une forte dégradation due à la baisse des marges de la société suite à l’augmentation du cours du yen (7,02 à 9,02 DH pour 100 yens). Il y a aussi l’augmentation de certains postes de charges, notamment les charges de personnel et les dotations aux amortissements. Pour ce dernier point, il faut préciser qu’Auto Hall a ouvert plusieurs nouvelles succursales à Tétouan, Settat, Chemmaia, Attaouia ainsi qu’un centre logistique à Settat.
Le résultat net s’est contracté dans la même proportion que le résultat d’exploitation, passant de 438 MDH en 2008 à 207,5 MDH en 2009. Malgré cela, le concessionnaire a décidé de distribuer un dividende de 3,5 DH par action. Il poursuit également ses efforts d’extension géographique à travers le lancement des travaux de construction de quatre nouvelles succursales et l’acquisition de terrains pour la mise en place d’autres points de vente.