Auto Hall : Plus de parts de marché, sauf dans les véhicules industriels

Auto Hall a vu son activité s’améliorer de 9% en gagnant des parts de marché sur les ¾ de ses segments d’activité. Mais les résultats baissent suite à  la hausse des charges opérationnelles.

Contrairement à 2010, Auto Hall a profité d’un contexte favorable où son marché a connu une évolution positive sur l’ensemble de ses segments. Ainsi, les taux de progression ont été de 4% pour les véhicules industriels, 0,4% pour les utilitaires légers, 9% pour les voitures particulières et, finalement, 1% pour les tracteurs agricoles. Pêle-mêle donc, cela fait une amélioration moyenne de 25 points. L’impact sur les parts de marché se ressent grâce à des gains de 4 points sur les véhicules utilitaires (25,8% à fin 2011) et sur les tracteurs agricoles (32%) et 1,2 point sur le très concurrentiel segment des véhicules particuliers (7,3%). Sur celui des véhicules industriels, par contre, Auto Hall a perdu des parts de marché. Et c’est assez troublant : -10 points, passant à 30% ! Auprès de la société, on attribue ceci à l’augmentation de la part du gros tonnage au niveau national et à la difficulté d’approvisionnement du Japon et de la Thaïlande.

Dans ces conditions, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 2,87 milliards de DH, en hausse de 9,1%. Le résultat opérationnel s’inscrit quant à lui en baisse de 2,4%, à 257 MDH. Et pour cause, des coûts des biens vendus en hausse (+10,2%) au même titre que les charges du personnel (+7,8%) et les dotations nettes (+6 MDH).

La régression du résultat financier de 7,2 MDH a été suffisante pour amoindrir le résultat net consolidé de 9,8 MDH (-5,1%), et ce, malgré la baisse de la charge d’impôt de près de 4 MDH. A 182,1 MDH, il fixe la marge nette consolidée à 6,4%.
Auto Hall table sur un chiffre d’affaires de 3,7 milliards de DH en 2012. Notons que deux succursales ont été ouvertes en 2011 à Marrakech et Dakhla, et plusieurs terrains ont été acquis pour les mêmes raisons. Par ailleurs, un budget d’investissement de 450 MDH a été adopté pour la période 2012-2015.