Assurance individuelle : ce qu’offrent les compagnies de la place

Les consultations, l’hospitalisation, les soins ambulatoires…, les offres des assureurs sont variées. L’âge limite de souscription varie de 60 à 75 ans, selon les conditions apposées.

Certaines compagnies d’assurance offrent la possibilité à une catégorie de personnes de souscrire à un contrat d’assurance maladie à titre individuel. Travailleurs indépendants, commerçants, personnes exerçant des professions libérales…, ces particuliers ont en effet le droit de s’assurer. Notons que les salariés bénéficient déjà d’une couverture maladie grâce à la souscription de l’ employeur à une assurance groupe.

Deux conditions doivent être remplies pour bénéficier de cette couverture, liées à l’âge et à l’état de santé du souscripteur.

En effet, l’âge limite de souscription ne doit pas excéder 60 ans, 65 ans ou même 75 ans, selon les compagnies. L’état de santé, lui, est évalué en fonction du questionnaire médical que le client doit remplir, suite auquel la compagnie pourrait demander des analyses plus poussées, en vue d’accepter son dossier avec une prime de risque plus élevée, ou refuser totalement son adhésion.

Sur le marché, ce sont 4 compagnies qui se concurrencent dans ce segment, à savoir Atlanta, la Marocaine Vie, Saham Assurance et Allianz ; et toutes couvrent les prestations liées au décès, à l’incapacité, à la maladie et à la maternité. En extension, on trouve l’hospitalisation, des extensions plafonnées (transport médical, fausses couches accidentelles, frais pré et post natals, cures thermales, ODF…) et le rachat de certaines exclusions (antériorité…).

Atlanta propose aux particuliers une formule dite familiale. En y souscrivant, le client bénéficie de sa propre couverture, de celle de son conjoint et de ses enfants mineurs dont l’âge peut atteindre 25 ans en cas de scolarité. Ainsi, le contrat couvre les soins ambulatoires, dentaires, optiques, l’orthodontie, en plus des frais pré et post natals, d’hospitalisation, d’accouchement ou encore le transport sanitaire au Maroc… Les remboursements sont effectués à raison de 80% des dépenses engagées, à concurrence d’un plafond fixé à 20 000 DH par personne et par an.

Par ailleurs, l’assuré peut compléter son package avec un autre produit, «Maladie Gros Risques particuliers Assiha», qui est une garantie complémentaire à la couverture de base, dont les remboursements sont effectués à raison de 80% des dépenses engagées à ce titre jusqu’à concurrence d’un plafond fixé à 1 MDH par an.

De son côté, la Marocaine Vie propose deux produits : Sehha essentiel+ et Sehha Optimal+. La 1ère qui couvre les mêmes garanties que celles d’Atlanta offre un taux de remboursement à hauteur de 70% (80% pour l’hospitalisation) conditionné par un barème maximal fixé par la compagnie d’assurance et un plafond global annuel par assuré de 30 000 DH. Sehha Optimal+, elle, couvre les mêmes soins que la première formule, mais avec un taux de couverture plus intéressant de 90% (100% pour l’hospitalisation) et un plafond annuel par assuré de 150 000 DH. La cessation des garanties de cette formule est fixée à 70 ans pour l’assuré et son conjoint. Pour les enfants, l’âge limite est fixé à 21 ans mais il est porté à 26 ans pour les enfants poursuivant des études.

Par ailleurs, Saham Assurance propose Assur’Santé Individuel. Il s’agit d’une couverture familiale destinée aux personnes non affiliées à un régime de santé de base qui prend en charge un éventail étoffé de prestations telles que les frais d’hospitalisation, les honoraires de médecins, les frais pharmaceutiques, les frais des soins dentaires, les frais liés aux soins optiques … Cette offre prévoit également le versement d’un capital allant jusqu’à 1 MDH aux bénéficiaires désignés en cas de maladie grave, de décès ou d’invalidité. Le taux de remboursement varie entre 80 et 100% avec un plafond qui va de 20000 à 1 MDH.

Allianz, enfin, se démarque particulièrement des autres compagnies. En effet, l’assureur commercialise un produit nommé «Chifa’a-Mout». Il couvre l’hospitalisation aussi bien au Maroc qu’à l’étranger et en option, les soins ambulatoires à l’étranger.

Ainsi, en cas d’hospitalisation, la couverture va jusqu’à 100%. Des franchises pourraient être appliquées au choix du client variant entre 10 000 DH et 30 000 DH. Par ailleurs, le souscripteur a le choix entre 3 formules de remboursement : 2 MDH, 5 MDH ou 10 MDH par maladie et par personne. Notons que ce produit est destiné aux personnes âgées de moins de 75 ans et couvre jusqu’à l’âge de 80 ans. Souscrit individuellement, il peut être étendu au couple, sachant qu’il permet la couverture de 2 enfants à titre gratuit, à condition que l’âge soit inférieur à 16 ans.