Fès élue région préférée des internautes en 2016

Elle est repositionnée en tant que région culturelle. La desserte aérienne de la ville est renforcée. Des investissements sont nécessaires pour augmenter la capacité d’accueil de la ville.

Suite au sondage réalisé par le site Tourisma Post du 1er juillet au 18 septembre 2016, «Maroc Centre», dont le chef-lieu est Fès, a été élue la région préférée des internautes en 2016. Ayant obtenu la majorité des suffrages, soit 27,33% des 95 473 votes de 37 pays, la région a devancé «Cap Nord» qui a reçu 21,11% des votes et «Grand Sud Atlantique» placée troisième avec 21,09%.

L’annonce des résultats du concours, samedi 28 janvier, a été une occasion pour présenter le plan marketing de la région de Fès devant les professionnels du tourisme et les autorités de la ville. D’abord, la ville impériale a choisi d’être la grande destination culturelle du Maroc. Des sites historiques tels que la Médina millénaire, la Mosquée Qaraouiyine, le Musée Dar Batha, la Médersa Attarine… recèlent en effet des trésors culturels inestimables. Parmi les sites les plus visités, on retrouve la zaouïa Tijania de Fès. Cette confrérie a près de 350 millions d’adeptes dans le monde dont beaucoup d’Africains. Pour attirer plus de visiteurs, un contrat a été signé par l’ONMT et quatre familles tijanes au Sénégal dans le but d’ouvrir une ligne aérienne directe entre Dakar et Fès.

Les professionnels veulent développer le tourisme d’affaires et le MICE

Pour développer le tourisme culturel, de nouvelles liaisons aériennes reliant Fès à 7 villes européennes seront assurées en plus des 16 destinations européennes desservies durant l’hiver 2016-2017. Grâce à un avion Air Arabia basé dans la ville impériale dès juin 2017, 14 fréquences hebdomadaires s’ajouteront à l’existant. Cet avion desservira chaque jour une destination différente, à savoir Lyon, Strasbourg, Bordeaux, Rome, Amsterdam, Londres-Gatwick et Barcelone. Ce sont 126 000 sièges supplémentaires qui seront disponibles pour atteindre 1 million de passagers. Afin d’encourager les touristes de Marrakech à visiter Fès, un vol interne opéré par Air Arabia reliera les deux villes à raison de 3 fréquences hebdomadaires. Il sera opérationnel dès fin Ramadan.

La ville et sa région, qui ne représentent pour l’instant que 5% de l’offre nationale, devront toutefois renforcer la capacité d’hébergement, pour faire face à l’augmentation de la demande. Les professionnels espèrent également doter la ville d’un Palais des congrès pour accroître l’offre MICE et le tourisme d’affaires.

En attendant, l’ONMT aspire à doter la Région Fès-Meknès ainsi que les 11 autres Régions marocaines d’une marque. Avec les préfectures et provinces de Meknès, Ifrane, El Hajeb, Taza, Boulemane, Sefrou et Moulay Yaâcoub…, la région offre des potentialités naturelles indéniables pour le développement du tourisme.