Fermeture de compte bancaire : mode d’emploi

Pour éviter les soucis pouvant avoir lieu à  l’occasion d’une clôture de compte, il est indispensable d’adopter certains réflexes.

Pour éviter les soucis pouvant avoir lieu à l’occasion d’une clôture de compte, il est indispensable d’adopter certains réflexes. D’abord, il faut penser à faire coïncider, de préférence, la clôture avec la date des arrêtés des frais et agios, en l’occurrence le 15 avril, juillet, octobre et janvier. Ce timing est important puisque les frais de tenue de compte sont calculés à une fréquence trimestrielle. Ensuite, détail primordial, l’opération doit être impérativement matérialisée par une demande manuscrite adressée à l’agence bancaire domiciliataire, soit en main propre ou par lettre recommandée, contre accusé de réception, qu’il faut garder comme preuve pour une longue période. De plus, il est vivement conseillé de demander la résiliation de tous les produits liés au compte, avec contrat de résiliation. S’il s’agit d’un pack, vous devez acquitter le montant restant à payer sur l’année. En parallèle, vous devez également régulariser la situation du compte bancaire, l’alimenter s’il est débiteur ou le solder dans le cas contraire. Enfin, vous êtes tenus de restituer les différents moyens de paiement qui ont été mis à votre disposition à l’instar de la carte bancaire et du chéquier, sans oublier de vérifier les chèques éventuellement mis en circulation.