Exportations de produits avicoles en Europe : le Maroc se prépare activement

Des experts européens ont audité les services vétérinaires de l’ONSSA.

La Maroc aspire à exporter de la viande de volaille et des produits à base de cette viande traitée thermiquement vers les pays de l’Union Européenne. Pour ce faire, les services vétérinaires de l’ONSSA ont été audités par une équipe d’experts de la Commission Européenne (CE) du 11 au 22 septembre 2017. La mission a porté sur l’évaluation des plans de surveillance des résidus des médicaments vétérinaires, des pesticides et des contaminants de l’environnement, le suivi de leur mise en œuvre ainsi que l’évaluation des compétences techniques des services vétérinaires de l’office. Elle a également concerné la vérification de la mise en œuvre du plan de surveillance des résidus dans l’aquaculture, dont les produits sont autorisés à l’export depuis 2004. Les experts européens ont aussi procédé à la vérification des mesures prises par l’office en matière de sécurité sanitaire des viandes et produits à base de viandes de volaille et des produits de l’aquaculture.

Dans le même esprit, des visites de fermes d’élevage de poulet et de dinde, d’abattoirs avicoles, d’établissements de préparation des viandes et produits à base de viandes et d’aliments pour animaux, de fermes aquacoles, de sociétés pharmaceutiques et de cabinets vétérinaires privés ont été organisées en vue de s’assurer que les circuits de commercialisation et d’utilisation des médicaments vétérinaires sont bien maîtrisés par les services vétérinaires de l’ONSSA.

Cet audit fait suite à celle portant sur l’amont de la filière avicole qui a eu lieu en mars 2017. Pour boucler la boucle, un dernier audit relatif à l’aval de la filière (établissements d’abattage, de préparation et de transformation des viandes de volaille) est programmé pour décembre 2017. C’est à son issue que l’ont saura si les produits avicoles marocains pourront entrer dans le marché de l’UE.