Equipement automobile : Inergy automotive systems s’installe à  Tanger

L’entreprise franco-belge investit 16,8 MDH dans une usine qui sera construite dans la zone franche de Tanger.
Elle accompagne le groupe Renault-Nissan qui représente le quart de son chiffre d’affaires mondial.

Malgré la crise internationale qui a touché de plein fouet le secteur automobile, le Maroc continue d’attirer les équipementiers et autres sous-traitants automobiles. En effet, après l’espagnol CIE Automotive, le français AB Serve et le canadien Alcoa Fixations qui y ont déballé leur baluchon en 2009, un autre grand équipementier européen vient de s’installer dans la zone franche de Tanger. Il s’agit d’Inergy automotive systems (IAS), leader mondial des systèmes à carburant et réservoirs à essence en plastique basé à Paris. La filiale locale, Inergy Automotive Systems Morocco (IASM), est la deuxième implantation africaine sur le continent, après celle de l’Afrique du Sud. Dotée d’un capital de 16,8 MDH destiné à couvrir ses investissements de démarrage, cette entité devrait être opérationnelle dès le deuxième semestre de l’année en cours. Elle vient compléter le dispositif industriel international de la maison mère qui compte plus de vingt sites de production répartis sur 17 pays dont la Chine, l’Inde et plusieurs pays de l’Europe de l’Est.

23 sites et 16 pays d’implantation

IASM consolide également la politique de proximité avec les principaux clients tels Renault-Nissan qui représente à lui seul 25% des ventes mondiales du groupe. A l’instar de sa consœur russe installée en 2009 à Stavrovo, à 200 km de Moscou, IASM devra livrer des systèmes à carburant en plastique pour les modèles Renault/Dacia Logan et Sandero qui sortiront de la future usine de Renault à Tanger-Melloussa dès fin 2010.
Rappelons qu’IAS est né en 2000 de la fusion des activités plastiques d’installations carburant du français Plastic Omnium et d’une des divisions du chimiste belge Solvay. Toujours contrôlé à parts égales par ses fondateurs d’origine, ce groupe emploie (avant l’implantation marocaine) plus de
4 500 employés et dispose de 23 sites de production dans 16 pays. Il revendique un chiffre d’affaires de 1,1 milliard d’euros (12,5 milliards de DH).
Pour répondre aux normes environnementales, la société avait créé en 2009 un système qui permet une réduction importante de la concentration d’oxydes d’azote dans les gaz d’échappement des moteurs diesel et la technologie de soufflage TSBM (Twin-Sheet Blow-Molding) de système à carburant en plastique qui réduit les émissions de composants organiques volatils.