La fondation Mohammed VI pour l’environnement lance la campagne #b7arblaplastic

Pour la 20ème édition du programme plages propres, la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement veut sensibiliser les Marocains à la pollution par les plastiques. Objectif: les convaincre d’en réduire l’utilisation.

#b7arblaplastic (plage sans plastique). C’est le hashtag qui a été retenu par la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement dans le cadre de la 20ème saison du programme plages propres.

Chaque été, les plages du royaume reçoivent plus de 100 millions de visites. Elles sont devenues pour les Marocains leur lieu de villégiature privilégié. D’où la nécessité de le maintenir propre. 

“L’essentiel des 350 millions de tonnes de plastique produites chaque année n’est pas recyclé. Il finit dans les océans, au point que l’on parle aujourd’hui du septième continent, pour désigner l’énorme masse de plastiques en suspension dans les océans”, alerte le communiqué de la Fondation.

3 temps forts

Pour sensibiliser les estivants au sujet du danger de la pollution du plastique, trois temps forts seront proposés. 

Le premier : « Tous pour 10 tonnes de déchets plastiques en moins par plage » se déroulera durant la période estivale. Chaque plage sera parrainée par un partenaire économique. Ce dernier mènera des actions mobilisant les estivants, notamment les enfants. Elles permettront d’économiser la production de dix tonnes de déchets.

Le deuxième proposera aux estivants de passer toute une journée sur la plage sans sacs plastiques.

Le troisième portera sur la participation du programme Plages Propres au World Clean Up Day. Cette Journée mondiale du nettoyage, organisée sous l’égide des Nations Unies, réunira 18 millions de personnes dans 157 pays et territoires, pour la plus grande journée de collecte de déchets de l’histoire de l’humanité.

A l’aide des partenaires 

En effet, ajoute la même source, “plus d’une centaine de plages, pour la plupart les plus fréquentées du pays, bénéficient de cette opération essentielle pour la propreté et la protection du littoral. 63 collectivités locales appuyées par leur tutelle, la Direction générale des collectivités locales”. 

Aussi des acteurs du tissu économique et celui associatif y prennent part. “27 partenaires économiques et plus d’une centaine d’associations locales se mobilisent pendant près de trois mois pour sensibiliser et éduquer les estivants, veiller à la qualité des eaux de baignade et du sable, équiper les plages, assurer la sécurité, faire respecter l’ordre et les règlements”, lit-on dans le communiqué. 

En développant ces trois temps forts pendant l’été, la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement veut, avec l’aide de ses nombreux partenaires, « faire prendre conscience aux citoyens marocains que la réduction de ces déchets très nuisible à l’environnement et à la biodiversité dépend en grande partie d’eux-mêmes », indique le communiqué. 

« Moins recourir aux plastiques, acheter moins de produits emballés dans du plastique, collecter ses propres déchets sont des gestes simples qui contribuent à préserver la nature dont nous dépendons », conclut le communiqué.