Énergie renouvelable – Solaire Expo : une sixième édition prometteuse

Les organisateurs prévoient pas moins de 6 000 visiteurs. Le salon accueillera 70 exposants de plusieurs pays opérant dans tous les métiers liés aux énergies renouvelables.

La 6e édition de Solaire Expo est prometteuse. Que ce soit en termes de nombre et de qualité des exposants, des thèmes abordés ou du programme, le salon, qui se tient du 21 au 23 février, est LE rendez-vous pour présenter et «promouvoir une vision globale du marché africain et marocain, les dernières tendances ainsi que les innovations dans le secteur des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique», souligne Rachid Bouguern, fondateur et directeur du salon. Selon lui,  cette édition est particulière puisqu’elle intervient quelques mois après la tenue de la COP 22 à Marrakech. De plus, le choix de la thématique «L’énergie solaire & l’efficacité énergétique» vise, conformément aux hautes orientations royales et à la démarche globale du Royaume, la promotion de la recherche & développement et de la formation. En effet, cette manifestation favorise l’émergence d’une industrie locale dans le domaine des services et des technologies utilisées dans tout type d’énergie renouvelable. Un des exposants affirme n’avoir jamais raté une édition du salon. «C’est une opportunité de taille pour présenter ses performances et ses domaines de compétences, mais c’est aussi une occasion de scruter un peu les réalisations des concurrents pour pouvoir se positionner. Il ne faut pas oublier non plus qu’il s’agit d’un événement où bien des affaires sont conclues», indique-t-il.

Certains exposants déplorent un manque d’organisation

Avec plus de 70 exposants de plusieurs pays (Tunisie, Portugal, Espagne, Allemagne, Pologne, Italie, Chine, France, Suisse, Royaume Uni et Maroc), le salon sera cette année une vitrine de tous les métiers liés aux énergies renouvelables. Equipements hydrauliques, plaques solaires, fabri eaux…, tout y est représenté. Cela, en plus des bureaux d’études, d’instituts de recherche, d’établissements bancaires, d’associations et des ministères marocains concernés. Les organisateurs tablent sur pas moins de 6000 visiteurs de plusieurs nationalités durant les 3 jours du salon. Normal quand on sait qu’un programme riche est prévu pour les exposants et les visiteurs. En effet, en plus de l’espace d’exposition qui s’étale sur 5 000 m2, un espace de conférences est conçu. Ces conférences seront animées par des experts de renommée nationale et internationale. Ainsi, la première journée sera consacrée à une session plénière dans la matinée et des workshops sur l’efficacité énergétique l’après-midi. La matinée de la deuxième journée sera consacrée à des workshops sur l’énergie solaire, et l’après-midi à une formation pratique dédiée aux universitaires. La troisième journée, et pour la 4e fois, un concours universitaire sera organisé pour la recherche et l’innovation (CURI 2017) avec pour principal objectif la promotion et l’encouragement de la recherche et de l’innovation dans les universités et les écoles supérieures publiques marocaines. Toutefois, bien que le salon soit entré dans sa phase de maturité, un des exposants contactés dénonce l’absence de rendez-vous B to B organisés en amont de l’événement. Selon lui, Solaire Expo est plus un salon commercial qu’un salon professionnel. «De plus, le niveau de l’organisation reste assez moyen par rapport à d’autres salons où l’on expose comme celui du bâtiment ou de l’agriculture. C’est ce point qu’il faut travailler avec les instances privées et publiques», ajoute l’exposant.