Conférence des Nations unies sur les Océans:  Sadiki tient plusieurs rencontres bilatérales

Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Mohammed Sadiki, a tenu plusieurs rencontres bilatérales avec ses homologues du Portugal, de l’Inde, de Singapour, de Saint Lucie et des Seychelles, en marge de la Conférence des Nations Unies sur les Océans qui se tient du 27 juin au 1er juillet à Lisbonne au Portugal.

Les échanges ont porté en particulier sur le domaine des pêches et de la recherche scientifique et océanographique, indique un communiqué du ministère, notant que plusieurs sujets ont été abordés, qui pourraient constituer des axes de renforcement de la coopération avec ces pays, notamment en matière de recherche halieutique et de surveillance des effets des changements climatiques, notamment dans le secteur agricole.

L’échange avec la ministre de l’Agriculture du Portugal, Maria do Céu Antunes, a porté sur le renforcement des relations entre les deux pays surtout dans les domaines des échanges commerciaux, la recherche et la gestion de l’eau face à la sécheresse, au vu des opportunités respectives, fait savoir la même source.

Lors de la rencontre bilatérale avec le ministre de le Recherche Scientifique de l’Inde, les deux parties se sont félicitées des échanges en cours et les possibilités de les renforcer en mobilisant d’autres acteurs.

Avec le ministre des Affaires étrangères du Singapore, il a été question de renforcer les relations et échanges commerciaux entre les deux pays au vu des opportunités respectives, notamment dans le secteur agricole.

Lors de la rencontre avec le ministre de l’Environnement de Saint Lucie, les deux ministres se sont félicités des relations entre les deux pays frères et exprimé la volonté de les renforcer.

Avec le ministre de l’Agriculture, Changements climatiques et Environnement des Seychelles, il est question de mettre en place des ponts d’échange dans les domaines de la recherche et de l’innovation, conclut le communiqué.