Agadir : Désordre sur les espaces verts du front de mer

Malgré les interdictions de la Commune, les citoyens continuent à organiser des pique-niques en soirée pendant la semaine et durant la journée le week-end sur les pelouses du secteur balnéaire au détriment de toute sécurité et préservation des lieux.

La saison estivale est derrière nous et la rentrée scolaire occupe les esprits. Après le flux des vacanciers, Agadir a retrouvé sa quiétude tant recherchée par ses touristes et ses habitants. Les fins de semaine le front de mer et son environnement de proximité sont pris d’assaut par les gadiris et les habitants de sa périphérie. Ainsi la pratique du pique-nique sur les espaces verts du front de mer se poursuit, causant beaucoup de dégradation sur les lieux.

Agadir environnement
Agadir environnement

Dimanche 8 septembre 12 h 30, dans les jardins du front de mer, baptisés ‘’Jardins de Belvédère’’ de nombreuses familles sont installées à l’ombre des arbres sur des couvertures. Pour cette journée, nombreuses sont celles qui ont entrepris de préparer leur repas sur les lieux. Ici et là des tagines cuisent à petit feu sur des butanes camping-gaz ou sur des kanouns. Le tout au détriment de toute sécurité, alors que sur la même aire jouent des enfants, et somnolent des personnes. Et dire que le site se situe au cœur de la station balnéaire.

Agadir environnement
Agadir environnement

Pour mettre un terme à ce désordre plein de risques, la Commune urbaine a bien tenté depuis la dernière semaine d’août de sensibiliser citoyens et visiteurs de la ville. La collectivité a suspendu sur ces lieux des banderoles portant l’interdiction d’y camper et même de s’assoir sur le gazon qui de clairsemé à inexistant dans certains endroits souffre des flux de personnes qui s’y installent. Mais cette mesure mise en œuvre un peu tard, il faut le dire, n’est nullement respectée par les citoyens qui l’ignorent tout bonnement. Questionnés à ce propos, beaucoup d’usagers expriment tout simplement leur je-m’en-foutisme. ‘’Je fais comme tout le monde’’, indique à ce sujet à ‘’La Vie Eco’’ un père de famille qui entend bien continuer à camper sur les lieux.

Qui arrêtera ce désordre? Interpelé à ce sujet les élus communaux disent déplorer cette situation mais ne disposent d’aucuns moyens pour se faire entendre. Pourtant il y a bien un arrêté du gouverneur de la Préfecture et un arrêté du président du Conseil communal pour interdire le camping sur ces jardins. ‘’Il semble que nous devons aujourd’hui agir de concert avec les forces de l’ordre pour préserver ces espaces. Le système d’arrosage mis en place est en partie détruit en raison de l’afflux de personnes qui s’installent sur les lieux sans oublier le risque qu’engendre sur les lieux l’usage des bonbonnes de camping gaz et des kanouns’’, souligne un élu.

Agadir environnement
Agadir environnement

Agadir a décroché dernièrement le titre de ‘’meilleure ville amie de l’environnement’’, un prix du royaume d’Arabie Saoudite pour la gestion environnementale dans le monde islamique pour l’édition 2018-2019. Cette distinction devrait normalement susciter un éveil et créer de l’émulation. L’implication de tous en synergie, citoyens y compris, est toutefois indispensable pour faire de la ville un modèle en la matière. Le réaménagement de la Vallée des oiseaux est encore attendu et l’entretien des espaces verts et leur multiplication à travers la station balnéaire est encore à renforcer.

Agadir environnement
Agadir environnement