Industrie de la chaussure : une nouvelle usine voit le jour à Casablanca

Industrie de la chaussure

Cette nouvelle unité a nécessité un investissement de plus de 26 millions de dirhams (MDH) et permettra la création de 800 emplois.

Une nouvelle usine spécialisée dans la conception et la fabrication de chaussures en cuir destinées au marché intérieur et à l’export a été inaugurée, mardi à Casablanca, par le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour.

Appartenant à la société “Pretty Shoes”, la nouvelle unité de 12 000 m2, qui vise à renforcer le rôle du secteur privé en tant qu’acteur majeur de l’investissement productif et levier principal de la relance de l’économie nationale, a nécessité un investissement de plus de 26 millions de dirhams (MDH) et permettra la création de 800 emplois.

Le Maroc devient leader dans la conception et la fabrication de chaussures de très haute qualité, et sous-traite pour des marques mondiales avec une intégration profonde de la chaîne de valeur, autant au niveau de la semelle, que de la peau et de l’ensemble des intrants nécessaires, a souligné M. Mezzour à cette occasion.

Et de noter que le succès que connaît aujourd’hui l’industrie marocaine de la chaussure s’incarne dans l’investissement dans les processus de qualité, compétitifs et performants, et dans la valorisation des compétences nationales dans le cadre du développement du “Made in Morocco”.

La réalisation de cette nouvelle unité a pour objectif l’augmentation de la capacité de production de la société pour répondre à la demande de ses différents donneurs d’ordres. Le chiffre d’affaires de la société devrait atteindre plus de 250 MDH à fin 2022, soit une augmentation pouvant atteindre 80%.

Tout en plaçant l’enjeu de la disponibilité des matières premières au centre de ses futurs projets, la société continue d’étendre ses investissements, dont le dernier en date a été la construction de son 5ème site de production sur une superficie de 45.000 m2 à Casablanca pour un investissement de 145 MDH et la création de 1.200 emplois.