Auto Hall : 88 ans, géant de la distribution de véhicules à  moteur

Fondée par le docteur Gabriel Veyre. Elle opère dans plusieurs branches : automobile, camions industriels, assemblage, matériel agricole, location longue durée…, avec un réseau de 30 succursales au total. Mitsubishi, Ford, Fiat, Alfa Romeo, Lancia, Fuso, Cummins, Ammann, Case, New Holland, le groupe détient plusieurs cartes.

C’est une deuxième succursale à Marrakech et la trentième au Maroc que vient d’inaugurer le groupe Auto Hall, il y a quelques jours. Un showroom d’une superficie totale de 5 hectares réunissant tous les modèles de véhicules commercialisés par le groupe, aussi bien ceux de tourisme que les utilitaires ou encore les machines agricoles. Auto Hall est aujourd’hui un géant dans l’univers de la distribution : 2,6 milliards de DH de chiffre d’affaires en 2010, 191 MDH de bénéfices et une activité en hausse au titre du premier semestre 2011.
Qui aurait imaginé cela au début du XXe siècle ? La création du groupe Auto Hall remonte loin dans le temps avec l’introduction, par le docteur Gabriel Veyre, de la première voiture Ford au Maroc. Le Maroc est le deuxième pays après l’Angleterre à accueillir le modèle T du constructeur américain et, à la demande de ce dernier, Veyre crée en 1907 les Établissements Gabriel Veyre pour la représentation de la Ford Motor Company. Devant le succès pourtant inattendu de l’automobile, l’agence prospère et Veyre la transforme, le 1er janvier 1920, en Société anonyme et lui donne son nom actuel. A l’époque, Auto Hall était la 137e entreprise au Maroc a être inscrite au registre de commerce. Débute alors une expansion sans précédent sous la direction de Pierre Grand, ami du docteur, à qui ce dernier cède les rênes. L’actuel siège sis boulevard Lalla Al Yacout à Casablanca date de 1934 et représentait un investissement colossal à l’époque. En même temps, des projets sont lancés pour les villes de Rabat et Fès. Il faut dire aussi que les résultats étaient au rendez-vous et le justifiaient largement. Le chiffre d’affaires se montait à 15 millions de francs en 1943 et atteindra 1,7 milliard de francs en 1950.
Rapidement, la compagnie diversifie les offres et touche à des secteurs très variés. En effet, dès 1920, Auto Hall crée un département de matériel agricole et débute en 1935 la commercialisation du matériel hydraulique. Le tout est complété en 1939 par l’activité «TP, mines et carrières». Un atelier spécialisé dans la réparation des poids lourds et des moteurs Cummins est implanté en 1968. Six ans plus tard, le groupe s’engage dans l’assemblage des autocars et camions de petits et moyens tonnages. Dans le domaine de l’automobile, Auto Hall s’adjoint plusieurs cartes complémentaires avec, en 1962, la commercialisation de la marque Fiat et la représentation exclusive de la marque Mitsubishi à partir de 1985. Entre-temps, des succursales régionales sont créées un peu partout dans le pays et assurent une large présence du groupe. Mais, cela est connu en management, une entreprise ne peut croire indéfiniment et finit par atteindre une taille au delà de laquelle la gestion de toutes ses filiales devient rapidement périlleuse. Conscient d’une telle problématique, Karim Lamrani, devenu directeur après la marocanisation, en 1973, consolide les acquis et crée en 1999 le groupe Auto Hall, structure fédérant Auto Hall SA et ses filiales. Cette étape, nécessaire à la maturité du groupe, a permis par la suite une délégation plus structurée puisqu’en 2005 Auto Hall filialise l’activité véhicules particuliers et véhicules utilitaires Mitsubishi et l’activité véhicules industriels confiée respectivement aux filiales Diamond Motors et Auto Hall Véhicules Industriels. La marque Ford, elle, est gérée par la société Scama. Détenue à 100% par le groupe, chaque filiale dispose d’une autonomie de gestion et de moyens spécifiques pour développer ses activités tout en profitant à un niveau central du réseau de distribution du groupe ainsi que des supports techniques et managériaux.

Leader sur le segment des véhicules industriels

Aujourd’hui, le groupe dispose d’implantations industrielles à Aïn Sebâa et Sidi Moumen, ainsi que d’un réseau d’une trentaine de succursales dans les principales villes marocaines. Il distribue quatre marques internationales de voitures particulières (Ford, Mitsubishi Motors, Fiat, Lancia et Alfa Romeo) et en a écoulé 3 545 à fin juin 2011, ce qui représente une évolution de 35,6% par rapport à la même période de l’année précédente et une part de marché de 7%.
Dans le domaine des véhicules industriels, Auto Hall est incontestablement leader avec 31% des parts de marché. Il assemble et distribue au Maroc les camions et bus de marque Fuso en provenance du Japon et produits par «Mitsubishi Fuso Truck and Bus Corporation». Le groupe représente également des constructeurs de matériels agricoles, avec la marque New Holland, et d’engins industriels et de BTP avec les marques Case, Cummins et Ammann. Outre la commercialisation et la distribution de véhicules, Auto Hall est partenaire avec de nombreux organismes financiers et sert d’intermédiaire pour faciliter l’octroi de crédits et propose également un service de location longue durée.
Avec une aussi longue présence sur le marché, le groupe a su s’adapter parfaitement à son environnement en présentant des gages de qualité puisqu’il a obtenu le label CGEM pour la responsabilité sociale et la certification de la totalité de ses activités à la norme ISO 9001  version 2008. Il a pu également développer une maîtrise qui lui ouvrira les portes de l’international puisqu’il ambitionne à terme de conquérir le marché de l’Afrique subsaharienne.