Entre Taghazout et Founty, Agadir fait l’objet de toutes les attentions

Le Hyatt Place Taghazout Bay est officiellement ouvert depuis le 8 mai. Le ministère promet que les travaux de 7 autres unités démarreront cette année.

Les XIe Assises du tourisme, tenues en septembre 2014, avaient placé la station balnéaire Taghazout au deuxième rang des priorités du Plan Azur, juste derrière la deuxième tranche de Saïdia. Alors que cette dernière est relancée avec la publication d’appels d’offres pour un hôtel 5*, un Family Club et une résidence hôtelière, le ministère du tourisme et la Société marocaine d’ingénierie touristique (SMIT) s’attellent désormais à accélérer la mise en œuvre de la future station de Taghazout. Réuni le 13 mai, le Comité de suivi opérationnel s’est ainsi félicité de l’état d’avancement des travaux de développement de la station. «La construction des 7 unités hôtelières restantes (sur les 9 prévues au total) va commencer cette année pour que la station soit finalisée d’ici 2 à 3 ans», a ainsi déclaré Lahcen Haddad, ministre du tourisme, ajoutant que l’identité de la quasi-totalité des futurs gestionnaires de ces établissements était connue.

«Ce sont de grandes marques reconnues mais je ne peux en dire plus», a conclu le ministre sur ce sujet. Quant au village de surfeurs, actuellement en construction, il sera opérationnel cette année, rejoignant ainsi les 152 chambres du Hyatt Place Taghazout Bay, ouvert il y a 2 semaines, et le golf de 18 trous qui l’accompagne.

La SMIT conclut un accord avec Best Financière pour un pôle d’animation à Founty

La station Taghazout ciblera avant tout la clientèle haut de gamme, les golfeurs et les surfeurs. «A priori, la station ne proposera pas de all-inclusive», nous assure-t-on, et ce, contrairement à ce que les hôteliers pratiquent à Agadir même. Labellisée Haute Qualité Environnementale (HQE), avec 90% de sa surface dédiée aux espaces verts, Taghazout fait partie d’un «pôle d’excellence pour le développement de l’investissement touristique d’Agadir» qui se compose également du projet Founty, «nouveau pôle de la dynamique économique d’Agadir», de la «cité de loisirs» Tama Ouanza, et du «pôle d’avenir» Aghroud. Le projet Founty, longtemps laissé aux oubliettes, vient d’ailleurs de renaître de ses cendres après la signature d’un accord entre la SMIT et la Société des centres commerciaux de Founty, filiale de la holding Best Financière (Label’Vie, franchises Kiabi, Burger King), pour le développement d’un pôle d’animation proposant une offre de loisirs variée et inédite sur plus de 55 000 m2. Le tout nécessitera un investissement de 830 MDH et permettra la création, à terme, de plus de 1 000 emplois.