En un an, le taux de chômage a baissé de 12,3% à  10,9%

Il est de 17,5% en milieu urbain et 3% en milieu rural.
La population active augmente de près de 6%.

Comparé à la même période de 2003, le marché du travail a connu une nette amélioration au cours du 3e trimestre 2004. C’est le constat du Haut commissariat au Plan qui, dans une toute récente note, constate au passage que la population active occupée âgée de 15 ans et plus a augmenté de 5,9 % pour la période considérée.
L’embellie du marché du travail s’explique par une évolution favorable de l’emploi dans la plupart des secteurs et notamment l’agriculture, portée par deux bonnes campagnes consécutives. L’accroissement des effectifs employés a été enregistré dans différentes branches d’activités, entre autres le commerce, les services sociaux fournis à la collectivité et l’administration, et dans la restauration et l’hébergement.

512 000 emplois créés dont 37% non rémunérés
Au total, 521 000 emplois ont été créés (256 000 en zones urbaines et 265 000 en zones rurales), dont près de 37,2 % non rémunérés occupés par des aides familiales et des apprentis et environ 55 % salariés.
Dans le même temps, la population active âgée de 15 ans et plus a progressé de 3,9% d’une période à l’autre, à 10 994 000 personnes. L’augmentation est de 4,6 % en milieu rural, contre 3,4 % pour le milieu urbain. Quant au taux d’activité, il a grimpé de 0,7 point, passant de 50,2 % à 50,9 %. Cette évolution résulte exclusivement de la zone rurale, le milieu urbain ayant quasiment stagné.
Dans ce contexte favorable, le chômage a évidemment reculé, poursuivant une tendance amorcée depuis le premier trimestre de 2004. Le taux est de 10,9 %, au terme du troisième trimestre, contre 12,3 % pour l’égale période de l’année précédente. La baisse est de 1,6 point dans les villes (de 19,1 % à 17,5 %) et de 1,1 point dans les campagnes (de 4,1 % à 3 %)