En photos- Skhirat accueille les Assises nationales de l’économie sociale et solidaire

« L’ESS est l’un des leviers de l’économie nationale et un mécanisme important pour créer de la richesse et de l’emploi et de garantir une vie décente » a précisé le Chef de gouvernement, Saâd Dine El Otmani, intervenant lors de la session inaugurale de ces Assises.

Les travaux de la 4ème édition des Assises nationales de l’économie sociale et solidaire (ESS) se sont ouverts, mercredi 19 décembre 2018 à Skhirat, sous le thème « Nouvelle stratégie de l’économie sociale et solidaire, un défi futur pour un développement économique territorial durable ».

la session inaugurale de la 4è édition des Assises nationales de l’ESS

 

La session inaugurale de ces Assises, organisées sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, est présidée par le Chef de gouvernement, Saâd Dine El Otmani, en présence notamment du ministre Tourisme, du transport aérien, de l’artisanat et de l’économie sociale, Mohamed Sajid.

le Chef de gouvernement, Saâd Dine El Otmani.

 

Pour le Chef du Gouvernement : « cet événement constitue une occasion d’élaborer une nouvelle stratégie de l’économie sociale. Le gouvernement ne ménagera aucun effort pour appuyer la mise en œuvre et l’exécution de cette stratégie ».

« L’économie sociale et solidaire est un des leviers de l’économie nationale et mécanisme important de création de richesse et d’emploi », a t-il ajouté.

« Dans certains pays, l’ESS contribue jusqu’à 10% de l’emploi annuellement et crée une richesse importante », a-t-il poursuivi, faisant observer qu’au Maroc, ce type d’économie a connu durant cette dernière décennie un développement significatif et a pris de nouvelles dimensions, en témoigne la hausse du nombre des coopératives à 20.000. Toutefois, a-t-il noté, le nombre d’adhérents à ces coopératives reste modeste, soit 504.715 coopérants, dont 146.368 femmes.

le ministre du Tourisme, du transport aérien, de l’artisanat et de l’économie sociale, Mohamed Sajid

 

De son côté, Mohamed Sajid, a indiqué que ces Assises visent « à évaluer les réalisations de l’ESS qui est un secteur producteur, pourvoyeur d’emplois et à la portée de nos moyens ».
« Nous disposons de grandes compétences dans ce secteur et nous avons des traditions ancestrales liées aux valeurs d’entraide et de solidarité », a-t-il dit, notant que l’économie sociale et solidaire englobe l’artisanat, le tourisme, en particulier le tourisme montagnard et rural, ainsi que l’agriculture qui joue un rôle important dans la promotion de ce secteur.

Mohamed Sajid a également mis l’accent sur la contribution de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) dans la dynamisation de l’ESS, relevant que ce secteur joue désormais un rôle fondamental dans le développement territorial au niveau de plusieurs régions du Royaume.

Le ministre a dans ce sens, noté que divers plans sectoriels, dont le Plan Maroc Vert, le plan de développement de l’artisanat et le plan sur la pêche maritime, s’appuient sur les coopératives et les associations qui relèvent de l’ESS. Lors de cette session inaugurale, l’Office de développement de la coopération a signé quatre conventions de partenariat. La première, signée avec l’Office nationale des aéroports, vise à mettre en place des espaces gratuits dans les aéroports au profit des coopératives et associations solidaires afin de commercialiser leurs produits, tandis que la deuxième, signée avec l’Office national des chemins de fer, a pour objectif de consolider les efforts et ressources des deux établissements pour promouvoir la commercialisation des produits des coopératives en garantissant des espaces gratuits au niveau des gares de Salé, Marrakech, Mohammedia, Meknès et Casa Port.

(Avec MAP)