Electroménager : les distributeurs misent sur Aid Al Adha pour sauver l’année

Comme chaque année, les promotions font la part belle aux appareils du froid et de cuisson vendus sous forme de packs. Les distributeurs ne comptent pas combler le recul du chiffre d’affaires au cours de cette seconde moitié de l’année.

Comme chaque année, la fête du mouton est l’occasion pour les professionnels de l’électroménager de multiplier les offres commerciales. Mais cette fois-ci, Aïd Al Adha revêt un enjeu bien particulier car le premier semestre est marqué par une réelle régression des ventes qui vient confirmer la tendance baissière que connaît le secteur depuis quelques années. Pour les six premiers mois de 2013, les professionnels parlent en effet d’une baisse estimée entre 5% et 7%, que ce soit en valeur ou en volume. Rappelons que l’année 2012 s’était soldée par une baisse de 12,8% du chiffre d’affaires du secteur, même si certaines familles de produits, comme le petit électroménager, cartonnent toujours. Avec un premier semestre plus que mitigé, les professionnels concentrent donc tous leurs espoirs sur Aïd Al Adha et le peu qu’il reste de cette année.

«Comme tous les ans, nous avons consenti de belles offres sur les articles du froid, du lavage et du petit électroménager. Malgré le contexte difficile, nous avons fait le choix de ne pas être plus agressifs que les années précédentes. Au contraire, certains prix ont même été revus à la hausse pour répercuter la montée des coûts du transport notamment. Globalement, la promotion maximale consentie atteint 10% du prix habituel», explique Lionel Lemaire, DG de Fagor Group au Maroc qui vient par ailleurs d’annoncer la fermeture de son site de production à Mohammédia. M. Lemaire parie sur un Aïd à l’impact limité. «Nous sentons bien que la crise est là et qu’il y a un réel frein aux achats des Marocains. La conjoncture, avec Ramadan qui se noie dans les vacances, ne joue pas en notre faveur. Nous n’allons pas rattraper les mauvais résultats du premier semestre», prévient-il. Même son de cloche chez Le Comptoir de l’électroménager, qui compte 14 magasins dans le pays. «Nous nous sommes engagés à faire plus de volume. Nous devons monter en puissance surtout par rapport à un premier semestre conjoncturellement difficile», confie Mohammed Amine Zahhaf, directeur central achats. «Nous avons bien travaillé pendant la campagne Ramadan et la rentrée scolaire.Le mois d’août a été particulièrement creux compte tenu des départs massifs en, congé», explique-t-il. Pour tous, septembre aura été plus calme, ni positif ni négatif. Dans un tel contexte, difficile d’imaginer un chiffre d’affaires en hausse d’ici la fin de l’année. «Nous comptons donner le maxmum pendant cette campagne d’Aïd El Kebir. Nous restons globalement confiants quant aux résultats à fin 2013 », déclare M. Zahhaf.

Le congélateur et le petit électroménager peuvent permettre de limiter les dégâts

«Cette année encore, la tendance est aux packs qui incluent de 2 à 6 produits dans une seule offre. Nous visons les jeunes ménages et l’équipement des maisons secondaires. Déjà, le retour que nous avons de nos points de vente est positif. Nous sommes donc confiants. Les crédits gratuits et les gratuités en tout genre sont aussi au rendez-vous et un dispositif exceptionnel, avec notamment l’ouverture des magasins trois dimanches d’affilée, a été mis en place», nous confie le directeur central achats du Comptoir de l’électroménager.

«A l’instar de toutes les marques, Siera s’allie aux différents distributeurs de l’électroménager pour proposer des prix attractifs pour l’Aïd mais aussi des opérations promotionnelles sous forme de crédit gratuit et de packs jumelés», précise Abdeljalil Lahlou, DG de la marque marocaine qui réalise près de 20% de son chiffre d’affaires à l’occasion de Aïd Al Adha. Pour près de 9000 DH, vous aurez ainsi un réfrigérateur, un congélateur et un écran LED. M. Lahlou souligne que «le marché des réfrigérateurs est arrivé à maturité et qu’on assiste aujourd’hui à des achats de remplacement. En revanche, le congélateur, un segment appelé à connaître une croissance soutenue les prochaines années, est un produit phare puisqu’il s’agit souvent d’un premier achat». Cette même source précise que certains produits profitent aussi de l’événement, à savoir les articles de cuisson, les barbecues sans oublier les autres familles de produits comme le lavage, les écrans LED, etc.