Elargissement autoroute Casa-Rabat : le retard de réalisation ramené à  moins de six mois

Les appels d’offres ont été lancés en décembre, au lendemain de la résiliation du contrat de la société Conduril. Les travaux de construction des ponts confiés à  SGTM n’ont jamais été interrompus.

Bonne nouvelle ! L’élargissement de l’autoroute Casa-Rabat, qui doit se transformer en 2×3 voies, se fera finalement avec quelques mois de retard à peine. Sur le chantier, les engins et les équipes sont de nouveau à l’œuvre. Le  ministre du transport et de l’équipement, Karim Ghellab, a invité, lundi 31 janvier, la presse à venir constater la reprise rapide des travaux d’élargissement de l’autoroute Rabat-Casablanca malgré la résiliation du contrat de l’entreprise portugaise, Conduril SA (pour cause de défaillance), qui avait remporté l’appel d’offres relatif à la réalisation de cet élargissement sur 57,3 km. Justement pour éviter un retard conséquent, suite à cette résiliation, 3 appels d’offres internationaux avaient été lancés dès les 17 et 18 décembre 2010. Ils ont abouti, dès le 10 janvier dernier, à l’adjudication des lots 1 et 2, relatifs aux travaux préparatoires à la Société générale des travaux du Maroc (SGTM) pour un montant de 42,2 MDH. Le lot 3, le principal souligne-t-on, a été adjugé le 20 janvier à l’entreprise turque Makyol pour un montant de 659,2 MDH.
M. Ghellab a précisé, par ailleurs, que l’attribution de ces nouveaux marchés n’a pas modifié le coût global du projet.

45 200 véhicules par jour, en moyenne

Il convient de saluer la rapidité avec laquelle le remplacement de l’entreprise défaillante a été effectué le tout en respectant la procédure d’attribution de ce marché public.
Au final, l’autoroute élargie sera entièrement opérationnelle à fin décembre 2012, au lieu de l’été de la même année, comme il était initialement prévu au moment du lancement de travaux, en janvier 2009.  A l’appui  de cette thèse, on signale aussi que les travaux de construction des ponts tout le long de l’autoroute n’ont jamais été interrompus, sachant que l’appel d’offres pour la  construction des 4 viaducs sur les oueds avait été remporté par la SGTM.
Et même ce retard devrait, nous dit-on, être largement atténué par la livraison progressive des lots qui vont permettre dès la fin de l’année en cours la mise en service en deux parties totalisant 25 km en 2×3 voies et, à l’été 2012, 21 autres kilomètres supplémentaires avant l’ouverture totale de l’autoroute à la fin de 2012.
Cette autoroute, qui constitue le maillon central du réseau national, voit son trafic augmenter continuellement s’établissant en 2010 à 45 200 véhicules/jour en moyenne, alors qu’il était de 30 000 véhicules/jour en 2005. On souligne aussi que cet axe, le plus emprunté par les poids lourds, est encore plus sollicité durant la période estivale.