Écosystème automobile : Renault vise 3 milliards d’euros de sourcing local

Renault Group Maroc développera de nouveaux projets de véhicules qui incluront progressivement les technologies d’électrification de Renault Group. Ces projets contribueront à la montée en puissance et à la valorisation de la filière industrielle automobile. Le Groupe s’engage à atteindre 2,5 milliards d’Euros de chiffres d’affaires en sourcing local dès 2025, et à terme une cible de 3 milliards d’Euros de chiffres d’affaires et 80% d’intégration locale.

Le Groupe renforce son engagement pour développer l’écosystème Renault, avec la signature d’une nouvelle phase portant l’objectif de sourcing local à 2,5 milliards d’euros dès 2025 et une cible de 3 milliards d’euros. Renault Group Maroc s’engage également à porter son taux d’intégration à un objectif cible de 80% à terme.

Le groupe vient de signer, dans le cadre du plan d’accélération industrielle, une convention avec le ministère de l’industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique. Cette convention fixe de nouveaux objectifs pour le développement de l’écosystème Renault. Cet accord confirme le soutien indéfectible du Royaume et par cette nouvelle impulsion concrétise son engagement au développement de l’activité du Groupe dans le Royaume et de l’ensemble de la filière industrielle automobile marocaine. Ce nouvel engagement viendra soutenir l’installation de nouveaux fournisseurs et renforcer les sites déjà existants. Il viendra soutenir également le développement de la filière industrielle marocaine et l’industrialisation des nouveaux projets de véhicules des marques de Renault Group à haute valeur technologique.

En ligne avec la stratégie Renaulution et l’orientation mondiale de l’industrie automobile vers la production de véhicules respectueux de l’environnement, Renault Group Maroc prépare l’industrialisation de nouveaux véhicules dans les deux sites marocains du Groupe. Ces véhicules incluront progressivement les technologies d’électrification de Renault Group.

Renault Group Maroc et son écosystème bénéficient de l’impulsion donnée par le ministère pour la décarbonation de l’industrie et la création d’une filière d’énergies vertes à des prix compétitifs. Cette initiative du Royaume permettra de renforcer la compétitivité industrielle du Maroc à l’échelle mondiale.

Le groupe souligne, par ailleurs, que malgré la crise sanitaire et celle des composants électroniques traversées par l’ensemble des acteurs économiques, Renault Group Maroc confirme son dernier engagement, signé le 8 avril 2016 avec le Royaume devant Sa Majesté le Roi Mohammed VI, à travers l’atteinte des 1,5 milliard d’euros de CA et 65% d’intégration locale en 2023. Début 2021, le Groupe a annoncé avoir dépassé la barre des 60% de taux d’intégration locale.