E-commerce : Un guide pour booster votre commerce en ligne

Des conseils pleins de bons sens, des bonnes adresses et une méthode éprouvée par les meilleurs acteurs du marché. Public visé : TPE-PME, artisans, professions libérales et guide pour toute activité commerciale en ligne.

Internet est devenu une étape indispensable à l’acte d’achat et un des canaux privilégiés pour une grande partie des internautes. Force est de constater d’ailleurs que le commerce en ligne est le moins touché par les conséquences de la crise comparé aux autres secteurs.

C’est dans ce cadre que la Fédération nationale du e-commerce au Maroc (FNEM) a lancé en février dernier son guide e-commerce pour les cybermarchands. Le guide «Comment se lancer dans le e-commerce» a pour objectif de fournir tous les renseignements essentiels aux cybermarchands, porteurs de projets e-boutique ou aux nouveaux entrepreneurs, pour la mise en place d’une activité en ligne. Du démarrage au développement effectif de l’activité, les étapes sont décrites une par une et dans un langage simple et précis. Plusieurs cibles sont visées ; notamment les TPE-PME, les artisans, professions libérales et tous ceux qui désirent être accompagnés dans le développement de boutiques en ligne.

Les habitudes de consommation des Marocains ont changé et la FNEM compte bien sensibiliser tous les acteurs du marché sur les opportunités que peut offrir la forte avancée technologique des TIC (Technologies de l’information et de la communication). C’est ainsi que de nombreux internautes se tournent de plus en plus vers des modes d’achat leur permettant d’économiser (deals, achats groupés, marketplace…) ou de gagner de l’argent (systèmes de cash-back).

Un canal avec beaucoup de potentiel

Un guide de 115 pages est disponible avec des conseils pleins de bons sens, des bonnes adresses et une méthode éprouvée par les meilleurs acteurs du marché. Du premier pas de la création de la boutique en ligne ; les solutions proposées sont multiples. Cela va du fait maison (l’ami ou cousin qui bricole des sites web), aux agences web, plateformes privées (les boutiques sur internet ou marketplace) et solutions e-commerce indépendantes.

L’avantage des solutions indépendantes est que seul le cybermarchand gérera le développement de sa boutique. Même si elle peut nécessiter plus d’efforts d’apprentissage qu’une plateforme privée. Car il ne faut pas oublier que le souci à garder en vue est d’organiser le site ergonomiquement, avec une grande facilité de navigation et des photos attractives, éléments décisifs dans l’acte d’achat des e-consommateurs.

Autre point vital traité dans le guide : les bases de données de l’activité. D’abord la base de données produit qui permettra d’afficher les produits et l’ensemble des caractéristiques associées comme le descriptif, la taille, le poids…. Ensuite, la base de données clients, qui regroupe quant à elle l’ensemble des informations clients nécessaires à l’activité. Pour séduire les clients, plusieurs techniques e-marketing sont proposées; le référencement naturel, le référencement payant (google adwords…), l’emailing, l’affiliation, publicité en ligne, et l’optimisation continue du site.

L’ère du numérique est en pleine croissance dans notre pays et beaucoup reste à faire ; des délais de livraison longs, un service clientèle qui laisse à désirer, une mauvaise qualité des produits, le scepticisme vis-à-vis du système de paiement en ligne…, autant de chantiers à entamer. D’après les chiffres énoncés par la FNEM, près de 70% des e-consommateurs reviennent sur un site s’ils sont satisfaits du premier achat. Les organismes, les pouvoirs publics, les cybermarchands doivent redoubler d’efforts et d’ingéniosité pour pouvoir tirer pleinement parti du potentiel de ce canal.