E-commerce : les sites de deals accusent une perte de 24% au premier semestre

Le e-commerce et la monétique ont progressé respectivement de 36% et 16.7% à  fin juin. Le paiement en ligne des factures, l’achat de billets d’avion et le eGov enregistrent de fortes croissances. Le règlement par TPE a généré un chiffre d’affaires de 5.2 milliards de DH, en hausse de 13.8%.

En ces temps difficiles, chacun fait attention à son portefeuille. Pour autant, l’utilisation des cartes bancaires ne cesse de progresser comme le remarque une nouvelle fois le Centre monétique interbancaire (CMI). A l’issue du premier semestre 2013, le e-commerce et l’activité monétique affichent une santé sans pareille que leur envieraient bien d’autres secteurs.

En ce qui concerne le premier d’abord, le CMI note une progression du montant global dépensé en ligne de 36% par rapport au premier semestre 2012, à 483,2 MDH.

811 815 opérations, soit 47% de plus qu’au premier semestre 2012, ont ainsi été réalisées sur la Toile marocaine. Sans surprise, ce sont surtout les cartes marocaines, pesant pour 97% des opérations, qui sont les plus actives sur les sites marchands marocains. «Chaque mois, ce sont en moyenne 60 699 porteurs différents de cartes bancaires marocaines qui ont effectué un paiement en ligne, réalisant 130 633 transactions pour un montant moyen de 554 DH», précise-t-on du côté du CMI. Parmi ces chiffres, seul le montant moyen par opération accuse une baisse (-11%). Le nombre moyen de paiements par carte chaque mois est quant à lui resté stable à 2,1 opérations.

La nette progression du secteur est largement imputable à la catégorie des grands facturiers. Les paiements en ligne enregistrés chez ces derniers ont en effet connu une hausse de 63% par rapport au premier semestre 2012. Les compagnies aériennes, qui représentent toujours la plus grande part des paiements en ligne avec cette fois 36% du total, ont quant à elles enregistré une progression de 17% de leur activité. Les services eGov ne sont pas en reste. Le site de la Trésorerie générale a par exemple recensé une croissance de plus de 100%. Au final, seuls les sites de deals, qui ont connu un boom extraordinaire depuis leur lancement fin 2010, connaissent depuis le début de l’année une baisse nette de leur activité. Par rapport au premier semestre de l’année précédente, ces derniers accusent un recul de 24% de leurs paiements en ligne. Enfin, le nombre de sites marchands actifs est en constante progression, avec cette fois-ci une augmentation de 46% pour atteindre 319 sites.

Les opérations par cartes bancaires étrangères ont fortement évolué

Du côté de l’activité monétique, il ressort des données fournies par le CMI que le montant total des opérations de retraits auprès des distributeurs et de paiement auprès des commerçants a évolué de 16,7% par rapport au premier semestre 2012 pour s’établir à 101 milliards de dirhams. Au total, 120,6 millions d’opérations de retrait et de paiement ont été enregistrées sur les six premiers mois de l’année. Ce sont d’abord les cartes marocaines qui ont enregistré la plus forte progression puisque 115,6 millions d’opérations -retraits et paiements confondus- ont été réalisées grâce à elles, soit une évolution de 17,2% par rapport au premier semestre 2012, à l’image du montant total y référant à savoir 92,9 milliards de DH (+17,3%). Sur ces 115,6 millions d’opérations, 9,2 millions (+18,6%) ont concerné des paiements chez les commerçants affiliés au CMI pour un montant global de 5,2 milliards de DH (+13,8%). A noter que ces paiements auprès des commerçants équipés en TPE effectués par cartes marocaines représentent 81% de la totalité des paiements enregistrés par ces commerçants. Ces derniers ont au final enregistré 11,3 millions d’opérations pour un montant total de 8,9 milliards de DH. 3,6 milliards de DH ont ainsi été réglés par cartes étrangères (+12,4%). Signe éventuel de reprise de l’activité touristique, ces cartes étrangères ont donc totalisé 5 millions d’opérations, soit une progression de 12,5% en volume, pour un montant total de 8,2 milliards de DH (+9,8%) par rapport à la même période de l’année dernière.