Droit du travail : Les employés marocains des ambassades et consulats étrangers sans statut clair

Une proposition de loi vise à  assainir la situation.

L’Union marocaine du travail recense environ 3 000 agents locaux des représentations diplomatiques au Maroc. Ce syndicat dénonce les licenciements abusifs, l’iniquité en matière salariale et le non-versement des cotisations sociales. La charte de l’Organisation internationale du travail prévoit que l’agent local doit disposer d’un contrat de travail soumis au droit du pays d’exercice de l’emploi et aux conventions internationales du travail.

Lire  l’analyse d’Abdessamad Naïmi : Les employés des représentations diplomatiques au Maroc sans statut juridique clair.