Droit de réponse : Business Cash Center réagit

Suite à  l’article intitulé «L’allemand Giesecke & Devrient quitte le Maroc après quatre ans d’activité», publié dans notre édition du 27 mars, la direction de Business Cash Center apporte les précisions suivantes.

Suite à l’article intitulé «L’allemand Giesecke & Devrient quitte le Maroc après quatre ans d’activité», publié dans notre édition du 27 mars, la direction de Business Cash Center apporte les précisions suivantes.

«Le Groupe Giesecke & Devrient a redéfini ses orientations stratégiques au niveau mondial, en se recentrant sur les activités traditionnelles et historiques du Groupe. Il décide par conséquent de réduire progressivement sa présence dans certains métiers tout en opérant un transfert, d’une part, de son savoir-faire au profit de joint-ventures et, d’autre part, de ses participations dans le capital de ces entreprises à ses partenaires locaux des pays où le Groupe a investi.
En mai 2007, la société Scotib rachète les 70 % de parts de Giesecke & Devrient Maroc pour posséder la totalité de l’entreprise tout en gardant une assistance technique du Groupe G&D (…).
En septembre 2008, toujours dans la perspective de continuer son déploiement sur le territoire national pour honorer son engagement vis-à-vis de BAM, des banques de la place et du GPBM, la société Scotib a revendu 50 % de ses parts de G&D Maroc à la société Canal Invest. Depuis G&D Maroc est devenu Business Cash Center S.A au capital social de 20 millions de dirhams.
La société Business Cash Center compte deux centres de tri de la monnaie fiduciaire, celui de Casablanca et celui de Tanger, avec l’ouverture prochaine du centre de tri de Fès. Les centres d’Agadir, Oujda et Marrakech seront ouverts et opérationnels d’ici fin 2010.
Pour les zones du Maroc à faible volume, une solution de facility management a été mise en place avec l’une des banques du Royaume sur la zone de Laâyoune.
En effet, Business Cash Center a fourni le matériel de tri de billets de banque ainsi que le personnel qualifié au sein de leurs propres locaux pour que les versements de la banque répondent aux normes réglementaires de BAM.
A la date d’aujourd’hui, les sociétés Scotib et Canal Invest, les deux actionnaires de Business Cash Center, sont en pourparlers pour un échange de parts croisées avec leur partenaire, le transporteur G4S Maroc, dans le but de développer, entre autres, en entière adéquation avec la nouvelle circulaire de BAM, la gestion de l’approvisionnement des GAB» n

Réponse de la rédaction
Nous prenons acte de ces précisions. En réalité, notre annonce est prématurée et nous nous en excusons auprès des entités concernées. Cependant, G4S Maroc sera, sauf désaccord de dernière minute, dans le tour de table de la société. Les deux parties reconnaissent d’ailleurs avoir engagé des négociations.
En ce qui concerne l’opérateur allemand Giesecke & Devrient, il est évident que son départ ne fait pas l’ombre d’un doute parce qu’il ne détient plus aucune participation dans la société qui a effectivement changé de nom. Enfin, nous ne manquerons pas de relever que la direction de Business Cash Center nous a appelés vendredi 27 mars en déclarant que «tout était erroné dans l’article», alors que ce n’est pas le cas.