Dix agences urbaines seront créées en 2004

Leur nombre passera de 15 à 25
Les directions préfectorales de l’Habitat seront mises à leur
service
L’expérience du guichet unique de Settat sera dupliquée dans
toutes les régions.

Le ministère du Logement et de l’Urbanisme va créer cinq nouvelles agences urbaines dans les prochaines semaines. Le projet de décret a déjà reçu l’aval du conseil du gouvernement et la mesure sera effective après son examen par le conseil des ministres. Les nouvelles agences urbaines seront ouvertes dans les régions de Nador, Errachidia, Ouarzazate, Dakhla et Guelmim.
Le programme est toutefois plus ambitieux, puisque leur nombre passera d’ici à fin 2004, de 15 à 25, avec un objectif à atteindre de 33 agences dans les prochaines années.
En parallèle, le ministère prévoit une nouvelle réorganisation de ses services avec la transformation de ses 28 directions provinciales ou préfectorales de l’Habitat (DPH) qui seront mises au service des agences urbaines. En définitive, ne seront gardées que les directions régionales, dont l’appellation inclura désormais l’urbanisme, à l’image du département de tutelle. Elles deviendront tout simplement des directions régionales de l’Habitat et de l’Urbanisme (DRHU).

A Settat, 70 autorisations de construire sont délivrées chaque semaine
Ce réaménagement s’explique par le fait que les prérogatives des DPH avaient été réduites avec, notamment, la mise en place des Organismes sous tutelle (OST). Leur rôle se limite aujourd’hui à celui d’observatoire de l’activité immobilière régionale. En outre, le ministère entend redéployer le personnel vers des structures plus opérationnelles dans l’acte de bâtir. Notons que les DPH emploient chacune en moyenne 20 agents, soit au total près de 560 personnes.
Ainsi, après la réorganisation des OST (voir La Vie éco du 9 janvier 2004), Taoufik Hjira s’attaque donc à la restructuration de ses services extérieurs. Pour convaincre le Parlement de la pertinence de ses projets, le ministre a convié, vendredi 9 janvier, les membres de la Commission des finances, des infrastructures, de la planification et du développement régional à la Chambre des conseillers, à une visite sur le terrain à Settat.

Un cahier de procédures en vue de généraliser l’expérience de Settat
Il s’agissait plus précisément d’apprécier l’expérience-pilote de guichet unique de l’Agence urbaine de cette ville. Ce guichet regroupe les représentants de l’ensemble des services impliqués dans l’octroi d’une autorisation de construire, entre autres la protection civile, les régies d’eau et d’électricité et la province. Les autorisations sont délivrées séance tenante ; les élus l’ont constaté de visu. S’il y a des réserves par rapport aux plans, le délai passe à deux ou trois jours. Opérationnel depuis juillet 2003, celui-ci traite en moyenne 70 projets de construction par semaine.
Dans le même sens, l’agence a réduit le nombre de documents graphiques (plans d’architecte, de masse ou topographiques) et des pièces administratives à fournir.
De plus, en vue de pérenniser cette expérience et de la généraliser à d’autres régions, un manuel de procédures définissant la constitution du dossier d’autorisation à présenter et le circuit administratif à emprunter a été élaboré.
Au ministère de l’Habitat, on veut ainsi se donner les moyens des ambitions affichées