Dialogue social : c’est reparti !

Cette fois c’est peut-être la bonne. Après cinq mois d’impasse, le dialogue social pourrait enfin redémarrer.

Le chef du gouvernement vient, en effet, de contacter les centrales syndicales concernées pour une reprise immédiate des négociations. Les dernières invitations ont été adressées aux syndicats à la veille de la présentation, en conseil de gouvernement, puis en conseil des ministres, des grandes orientations du projet de Loi de finances de 2019.
Ce qui fait dire à certaines sources syndicales que le chef de l’Exécutif serait porteur d’une nouvelle offre.
En tout cas, les trois partenaires sociaux devaient se voir avant cette fin de semaine.
Notons que le gouvernement avait déjà mis sur la table une cagnotte de 6 à 7 milliards de DH entre augmentation des salaires pour certaines catégories des salariés de la fonction publique, augmentation des allocations familiales et indemnité d’éloignement, entre autres. D’après des sources syndicales, il serait également question d’une revalorisation du SMIG, mais rien n’est encore sûr. Ce qui l’est, au contraire, c’est l’augmentation des allocations familiales pour les salariés du secteur privé.
La question a été, en effet, abordée lors du conseil d’administration de la CNSS tenu mardi dernier.
Là encore, nous n’en sommes encore qu’aux scénarios de cette augmentation. Si pour les trois premiers enfants, les salariés du privé seront alignés sur les fonctionnaires, soit 300 DH pour chaque enfant, pour les trois autres ce ne sera certainement pas le cas puisque la CNSS propose bien moins