Développement rural : 28 000 projets financés

Le ministre de l’agriculture a dévoilé le bilan du Fonds de développement rural et des zones de montagne à la Chambre des conseillers. Les projets bénéficient à 12 millions de personnes.

Quelque 28 000 projets sont financés par le Fonds de développement rural et des zones de montagne (FDRZM) au profit de quelque 12 millions de personnes. C’est ce qu’a indiqué, mardi 18 juin à Rabat, le ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch.

Renforcement des infrastructures et des services sociaux

Les projets mis en œuvre ont bénéficié à cette population dans 24000 douars, a ajouté le ministre, qui répondait à une question du groupe haraki lors de la séance hebdomadaire des questions orales à la Chambre des conseillers. Le ministre a rappelé dans ce contexte que de profondes réformes ont été initiées au niveau du fonds, en particulier le transfert de la qualité d’ordonnateur au ministre de l’agriculture à partir de 2016. Abordant le volet des réalisations du FDRZM au titre de l’exercice 2017-2018, le ministre a affirmé que l’organisme est devenu un mécanisme de financement durable et approprié, dans l’optique d’une plus grande convergence des projets de développement ciblés.

Selon lui, les acquis engrangés dans ce sens ont ouvert la voie au fonds pour se positionner en tant que levier efficient à même d’orienter le développement économique et social des collectivités à caractère rural.

«Le professionnalisme dont fait preuve le FDRZM a permis de l’ériger en un cadre exécutif de l’État en matière de mise en œuvre du programme royal visant la réduction des disparités sociales et territoriales, dont l’objectif est de combler le manque enregistré en termes d’infrastructures et de services sociaux», a-t-il conclu.