Deux nouvelles unités de Legler Maroc opérationnelles en janvier 2007

Cette usine intégrée spécialisée dans la fabrication de denim a nécessité un investissement
de 1 milliard de DH
Toute la production est destinée à l’exportation.

Partenariat réussi entre le marocain Atlantic Group (famille Senoussi) et Legler Spa, leader européen dans la fabrication de denim (tissu jean). Contrairement à ce qui a été dit, ce ne sont pas les Italiens qui s’installent au Maroc mais plutôt le groupe marocain qui s’adosse à eux pour renforcer son activité dans le pays. Ce projet d’association a mûri pendant de longues années, car le groupe italien était depuis longtemps client d’Atlantic Group. Puis vint l’idée de bâtir une association où le savoir-faire de Legler, également producteur, et son carnet de commandes seront le levier du capital marocain. Cela a donné l’unité qui a commencé son activité depuis six mois à Skhirate.
C’est une unité intégrée qui importe seulement du coton. Pour le reste, elle est autonome pour fabriquer désormais 24 millions de mètres linéaires de denim par an. Les unités de filature et de tissage sont déjà en activité. Celles de teinture et de finissage seront opérationnelles à partir de janvier 2007. La production sera entièrement dédiée à l’export. Mais son DG, Mohamed Lasry, n’exclut pas un réaménagement dicté par la demande.

Une station de traitement des rejets financée par le Fodep

L’investissement est de 1 milliard de DH dont 66 % financés par un consortium dont BMCE Bank et Attijariwafa bank sont les chefs de file et comprenant la Banque centrale populaire, la Banque populaire de Rabat et le Crédit du Maroc. Ce projet générera 800 emplois directs dont 300 déjà effectifs.
L’unité, située à Skhirat, est implantée sur 15 ha. Elle a bénéficié de la contribution du Fodep (Fonds de dépollution) pour le financement de sa station de traitement des rejets qui assurera le recyclage de 88% de l’eau utilisée dans la production.
Le groupe Atlantic, à l’origine de la mise en place de la nouvelle unité, depuis longtemps présent dans le délavage et la confection, emploie 5 500 personnes pour un CA de l’ordre de 1 milliard de DH à l’export vers l’Europe et les USA.