Deux agences en lice pour les Assises 2004

L’ONMT entend donner à  cette troisième édition un cachet particulier.

L’Office national marocain du tourisme (ONMT) veut donner un cachet particulier à la troisième édition des Assises du tourisme qui se tiendra en janvier 2004 à Casablanca. A ce titre, il met en compétition les agences de communication pour l’organisation de la manifestation. Mais son choix risque d’être limité car seules deux agences ont répondu à l’appel d’offres lancé le 21 septembre, bien que l’ouverture des plis ait été reportée une première fois pour permettre à d’éventuels retardataires de déposer leur dossier. Deux raisons à l’origine de cette défection. La première est que le montant du budget alloué à ces assises, environ 1,7 million de DH, est jugé insuffisant. En effet, la manifestation attire de plus en plus de monde ; rien que pour l’année dernière, près de 900 personnes (dont 258 investisseurs et invités étrangers) avaient été conviées. Pour cette année, le coût réel pourrait être plus élevé. La seconde est la clause selon laquelle, même si une agence n’est pas retenue, certaines idées peuvent être exploitées. Ce qui a découragé nombre d’entre elles.
Idée originale, pour cette édition : inviter un hôte de renommée internationale pour ouvrir les assises sur un thème ayant un lien avec le tourisme et le sport. «Cette idée peut être explicitée par le fait que le Maroc dispose d’une pépinière de champions de grande renommée et par la candidature de notre pays pour l’organisation de la coupe du monde 2010», explique-t-on au ministère.

Une star du sport pour ouvrir le bal !
Au niveau du contenu de la journée, en plus du traditionnel état des lieux sur les avancées de la Vision 2010 (plan Azur, stratégie du transport aérien, nouvelle approche promotionnelle de l’ONMT), l’objectif sera de montrer le Maroc sous un angle nouveau. «Nous proposons le tournage d’un film sur le Maroc qui se détacherait des films réalisés jusque-là et qui insisterait sur l’idée d’un Maroc original et séduisant, un Maroc moins connu», confie un cadre de l’ONMT. Il reviendra à l’agence retenue d’approfondir l’idée.
Pour revenir à l’appel d’offres, on ne retrouve dans l’arène que Media communication et développement, dirigée par Mustapha Mellouk et à laquelle avait été confiée l’organisation des deux précédentes éditions. Elle aura pour rivale Hors limite organisation, dirigée par Saad Nejaï et Majid Bennis.
A l’heure où nous mettions sous presse, aucune agence n’avait encore été officiellement retenue. Il faut dire que l’ensemble des opérateurs était, cette semaine, à Londres, pour la Bourse internationale du tourisme. Mais la commission aura du pain sur la planche, car un des dirigeants de Hors limite organisation, en l’occurrence Majid Bennis, n’est autre que le fils de Fathia Bennis, directrice de l’ONMT, et que son choix sera diversement interprété quel que soit l’adjudicataire