Des solutions pour Simef et Général tire

C’est le cas, par exemple, de celle qui consiste à  céder la SIMEF (aujourd’hui en difficulté) au groupe indien Tata.

La délégation marocaine est revenue au Maroc avec beaucoup d’idées concrètes et intéressantes. C’est le cas, par exemple, de celle qui consiste à céder la SIMEF (aujourd’hui en difficulté) au groupe indien Tata. Ce dernier serait intéressé de reprendre l’unité pour fabriquer des motocyclettes bon marché, aussi bien pour le marché marocain qu’à l’export, notamment l’Afrique.
Le fabricant de pneumatique, Continental India, a exprimé lui aussi son intérêt pour reprendre l’unité de General Tire Maroc, aujourd’hui à l’arrêt.
Début 2005, une délégation de Continental India se rendra à Casablanca pour visiter l’usine et s’entretenir avec les responsables marocains