Des sites à  visiter pendant les vacances

Montagne, forêt ou désert, la géographie du Maroc offre de nombreuses possibilités d’escapade. Certains sites se trouvent juste à  quelques kilomètres de certaines destinations prisées.

Il ne suffit pas toujours d’aller bien loin pour se prélasser et découvrir des paysages idylliques. Fraîches forêts, longues plages ou encore vertes plaines…, le Maroc regorge de lieux magiques, à seulement quelques centaines de kilomètres de chez vous, où vous pouvez vous rendre tout au long de l’année.
Petite sélection de sites remarquables dont vous ne soupçonniez pas la beauté ou dont vous avez oublié l’existence au profit de destinations plus urbaines ou plus «exotiques».

Dayet Aoua

Situé entre Ifrane et Imouzzer-Kandar, le lac de Dayet Aoua est un véritable havre de paix. A l’ombre des cèdres environnants, vous pourrez faire le tour du lac, pique-niquer sur la rive ou encore faire une balade à pédalo (quand le lac n’est pas à sec bien sûr) avant une sieste bien méritée. Si vous poursuivez votre route, vous pourrez alors dire que vous avez fait le «circuit des lacs» d’Ifrane.

 

Le cap des Trois Fourches

Classé site d’intérêt biologique et écologique (SIBE) et site Ramsar, le cap des Trois Fourches, à quelques dizaines de kilomètres au nord de Nador, n’a presque rien à envier aux plus belles côtes du monde. La falaise qui borde ici la Méditerranée se jette généreusement dans une eau cristalline qui, décidément, vous laisse sans voix. Très peu fréquenté, le lieu mérite sans hésitation le détour. Une véritable carte postale.

 

 La vallée du Paradis

C’est évident, elle porte bien son nom. A une petite quinzaine de kilomètres d’Agadir, le début de la vallée du Paradis est un appel au repos. Sur les 60 km de route jusqu’à Immouzer des Ida-Outanane, ce n’est qu’enchaînement de piscines naturelles au milieu des palmiers et amandiers. A préférer au printemps et en automne, ou le soir, si vous voulez vraiment être au calme.

Oued N’fiss

Au sud de Marrakech, dans la région de Ouirgane, partez à l’assaut de l’Oued N’fiss en rafting. Idéale au printemps et en automne, la descente depuis la mosquée de Tinmel est praticable par tous et dure plusieurs heures. De quoi se rafraîchir les idées après un dur été ! Dans la même région, plusieurs autres «spots» de rafting sont possibles, sur l’Oued Ourika ou l’Oued Ahansal.

Les gorges d’Assif Melloul

Un peu trop négligée par les circuits touristiques (est-ce vraiment une mauvaise chose ?), la région de Béni-Mellal présente de nombreux avantages pour qui veut profiter de ses vacances. Outre le désormais à la mode barrage de Bin El Ouidane, les gorges d’Assif Melloul et la vallée d’Anergui, après Ouaouizerth dans le Haut-Atlas, offrent un panorama à couper le souffle. Loin de tout, vous en profiterez pour recharger vos batteries avant la rentrée.