Curos Fred, spécialiste espagnol des produits de la mer semi-préparés, recapitalise sa filiale marocaine

Le capital passe de 100 000 DH à  5 MDH. L’installation au Maroc permet d’être plus près des sources d’approvisionnement.A partir d’Agadir, la société a introduit sur le marché européen plusieurs nouveautés à  base de céphalopodes.

Deux ans après avoir pris pied au Maroc, le groupe espagnol Curos Fred y renforce sa présence. En effet, ce spécialiste catalan des produits de la mer semi-préparés vient de porter le capital de sa filiale C&C Morocco de 100 000 DH à 5,5 MDH. Cette recapitalisation permet à la nouvelle unité industrielle basée à Agadir de renforcer considérablement ses fonds propres alors qu’elle parachève son programme d’investissement destiné à accompagner la croissance vigoureuse de sa maison mère.

En effet, en l’espace de quelques mois en 2013, Curos Fred a lancé sur le marché européen plusieurs nouveautés, notamment à base de céphalopodes (calamars, seiches et poulpes) qui alimentent principalement les chaînes de supermarchés et les réseaux spécialisés.

La proximité des zones de pêche permet d’optimiser des coûts de production

Une unité de traitement et de conditionnement située près de la région très poissonneuse du sud du Maroc (son principal pays d’approvisionnement) permet non seulement d’optimiser les coûts industriels mais également de mieux gérer les exigences de qualité et traçabilité (de l’acquisition de la matière première jusqu’à la commercialisation), un sésame de plus en plus indispensable pour maintenir ses positions auprès de la grande distribution.

Le groupe Curos Fred renforce au passage le nombre d’unités de traitement des produits de la mer basées dans la capitale du Souss. Une bonne partie de ce tissu industriel est dédiée au traitement des produits congelés constitués en grande partie de céphalopodes qui ont représenté en moyenne 27% de la valeur globale exportée en produits de la mer durant la période 2008-2011.

Leur performance est souvent tributaire des fluctuations des prix de certains produits tels le poulpe (75% des céphalopodes exportés). En 2011, la valeur globale des exportations de produits de la mer s’est établie à près de 12 milliards de DH, soit 7% du total des exportations du pays. La majeure partie a été exportée vers l’Europe.