Cosmétic Coffe introduit sur le marché du savon au café

L’entreprise a été créée par 15 lycéens du lycée Omar El Khayam, encadrés par leur coach. Elle compte élargir son offre avec des gels douche, des savons liquides et du shampoing à  base de café.

Après le prix de la Meilleure junior entreprise de la région de Rabat, remporté en juin dernier, Cosmetic Coffe, jeune entreprise créée dans le cadre du programme Injaz El Maghrib, décroche celui de la Meilleure junior entreprise nationale. Une consécration pour les élèves de première année du bac (spécialité économie) du lycée Omar El Khayam de Rabat, encadrés par leur coach Mohamed Benyahia, cadre dans une entreprise privée et bénévole d’Injaz El Maghrib, association créée en 2007 sous l’impulsion du groupe SNI.  
L’aventure qui a débuté en mars 2014 a abouti à la production et la mise sur le marché d’une gamme de savon au café déclinée en plusieurs parfums : café noir, café au lait, café au chocolat, café à la cannelle et café vanille. «Le projet a été totalement conçu par les élèves et pour la partie fabrication nous avons mis en place un partenariat avec un industriel de Rabat qui produit, pour notre compte, la gamme de savon», explique M. Benyahia qui se dit «très fier de son équipe dont l’esprit d’entreprenariat ne fait plus de doute».

Le budget de départ n’est que de 2 500 DH

Très motivé par les deux titres remportés en l’espace de deux mois seulement, les promoteurs de Cosmétics Coffe planchent sur le développement de leur entreprise et la diversification de leur gamme de savon en attendant leur participation, l’automne prochain, à la compétition qui réunira plusieurs pays arabes.  
Cosmetic Coffe compte mettre sur le marché des gels douche, des savons liquides et du shampoing, toujours à base de café. En attendant, les responsables mettent les bouchées doubles pour promouvoir leur produit. La distribution a commencé grâce à une convention signée par Injaz El Maghrib avec Marjane pour l’ouverture d’un stand à Marjane Hay Riad pour une matinée seulement. 300 savons, à 25 DH l’unité, ont été vendus lors de cette opération. Celle-ci fut dupliquée au Mahaj Riad, rue commerçante de la capitale, et au Mega Mall. La gamme est aussi disponible dans la boutique AromaShop à Rabat. Pour cette première étape, un budget de 2 500 DH a suffi pour produire environ un millier d’unités.

La matière première, le marc de café (résidu de l’infusion du café), est collectée par les élèves eux-mêmes dans les divers cafés et salons de thé de la ville. «Les performances sont très encourageantes et nous avons plusieurs projets de développement», souligne M.Benyahia. Il précise que Cosmetic Coffe compte, entre autres, participer au SIAM 2015, ce qui lui ouvrira des marchés étrangers.