Contrôle sanitaire : un mois de septembre chargé pour l’ONSSA

L’organisme a saisi et détruit 476 tonnes de produits alimentaires impropres. Six établissements ont subi la suspension de leurs agréments sanitaires.

La saison estivale est souvent celle où la périssabilité des produits augmente. Raison pour laquelle l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) a effectué une série de visites et saisies lors du mois de septembre. Sur le marché local, les brigades de contrôle de l’office ont réalisé 5 057 visites de contrôle sur le terrain, dont 1 106 en commissions provinciales et préfectorales.

10 420 visites de terrains effectuées de juin à août

Ces investigations ont abouti au contrôle de 79566 tonnes de produits alimentaires, à la saisie et à la destruction de 476 tonnes de produits impropres à la consommation (soit 0,6%) dont principalement 434 t de viandes rouges et blanches, 34 t de produits de la pêche, 5 t de lait et dérivés, 1t de miel et produits de la ruche, 1 t de jus et boissons. L’organisme a également transmis au parquet plus de 160 dossiers pour jugement. Pour ce qui est de l’import, l’office a opéré un contrôle de 435 298 t de divers produits alimentaires, à l’issue desquels 2 139 certificats d’admission ont été délivrés et 76 t de produits alimentaires ont été refoulés pour non-conformité aux normes réglementaires en vigueur. A l’exportation, 11 8197 t de produits alimentaires ont été contrôlés et ont abouti à la délivrance de 2 828 certificats sanitaires et phytosanitaires.

Par ailleurs, les services de l’ONSSA ont délivré 43 agréments et autorisations sanitaires aux établissements et entreprises alimentaires, soit un total général de 4 690 établissements agréés et autorisés à ce jour dont 562 entrepôts de stockage. A ce titre, l’organisme a réalisé 755 visites sanitaires de suivi pour vérifier le respect et le maintien des exigences sanitaires dans les établissements déjà agréés et autorisés et effectué 41 visites d’inspection lors des opérations de certification ou d’enquêtes sanitaires. 27 certificats d’agrément ATP pour le transport international et 442 certificats d’agrément sanitaire pour le transport national des produits périssables ont été délivrés. Cependant, il a été procédé à la suspension des agréments sanitaires de 6 établissements et au retrait d’agrément d’un établissement pour non-conformité aux normes réglementaires en vigueur. Pour rappel, lors de la période juin/août 2016, les services de contrôle ont réalisé 10 420 visites de contrôle sur le marché local, un total de 828 tonnes de produits alimentaires impropres à la consommation a été saisi et détruit, soit 0,9% de la quantité totale contrôlée.