Compte et opérations bancaires gratuites pour les agriculteurs au Crédit Agricole du Maroc

Dénommé Hissab Al Fellah, le pack offert par la banque comprend un compte bancaire exonéré de frais d’ouverture et des gratuités sur plusieurs opérations n Un potentiel significatif de clients: sur 1.5 million d’exploitations agricoles au Maroc, seules 10% à  15% sont bancarisées.

B ien présent sur le financement de l’activité des exploitants agricoles, le Crédit Agricole du Maroc (CAM) s’intéresse à présent à cette cible en tant que particuliers. La banque a en effet lancé ces dernières semaines une solution de banque de détail spécifiquement dédiée aux agriculteurs. Le pack Hissab Al Fellah, commercialisé en novembre dernier, intègre un compte bancaire exonéré de frais d’ouverture et donne droit à des gratuités sur un ensemble d’opérations, notamment la mise à disposition d’un chèque, la tenue de compte, l’encaissement de chèques y compris déplacés, et la possibilité d’effectuer des virements nationaux. En outre, le pack est proposé avec trois types de cartes bancaires de retrait-paiement pour un tarif annuel allant de 49 DH TTC pour la formule entrée de gamme à 399 DH pour la carte premium.
 Ainsi, il est prévu d’accorder sur les mois à venir et pour des périodes limitées une gratuité totale sur la formule carte bancaire entrée de gamme. «Nous lancerons par exemple ce type d’actions lors de la période des récoltes pendant laquelle les agriculteurs sont les plus à même de souscrire à notre nouveau pack par le fait qu’ils manipulent beaucoup de liquidités dans l’intervalle», explique-t-on de source autorisée.

Cent guichets seront ouverts d’ici fin 2012

Le nouveau produit devrait également bénéficier de la densification du réseau d’agences de la banque qui devrait implanter une centaine de nouveaux guichets en 2012, pour la plupart en milieu périurbain, portant le total de points de service du CAM à 500 d’ici la fin de l’année.
En outre, le management de la banque prévoit des actions commerciales de proximité auprès des agriculteurs dans les souks au travers d’agences mobiles pour soutenir la distribution du Hissab Al Fellah. Une centaine d’opérations du genre sont prévues en 2012.
Le CAM mise beaucoup sur son nouveau pack et cela se comprend.
«On recense actuellement 1,5 million d’exploitations agricoles au Maroc dont seulement 10 à 15% sont bancarisées», justifie le management de la banque. La nouvelle solution de retail banking complète la gamme de produits déjà étoffée de la banque couvrant tous les besoins des agriculteurs. Le CAM finance en effet les exploitants autant dans le cadre de leur activité que lors de phases d’investissements. La banque contribue également au financement des agriculteurs exclus du circuit bancaire à travers le programme Tamwil Al Fallah dans le cadre du plan Maroc Vert. Elle octroie enfin des financements à travers sa fondation Ardi dans le microcrédit aux petits opérateurs dans le secteur.