1500 recommandations, bilan du forum du commerce

Tenu les24 et 25 Avril 2019 à Marrakech, le forum marocain du commerce a donné lieu à 1500 recomandations.

Lors de 8 plénières et 13 ateliers, 1 600 participants ont formulé 1 500 recommandations portant sur 15 axes.

A l’approche des assises, la fiscalité est le sujet du moment. En effet, 280 recommandations ont porté sur le volet fiscal, tant général que local. 159 recommandations sur la réforme réglementaire et législative. 105 sur la couverture sociale. 244 pour renforcer la compétitivité. 26 sur le promotion de la qualité et la protection du consommateur. 23 sur le développement du secteur dans le cadre de la régionalisation avancée. 78 sur l’intégration du commerce ambulant. 26 sur la modernisation des marchés de gros. 51 sur la formation. 61 sur la promotion du label « Made in Morocco ». 21 sur le développement et l’intégration économique régionale du Maroc en Afrique. 52 aux accords commerciaux.

D’autres recommandations ont porté sur la gouvernance et la coordination des actions de développement et de promotion des exportations, l’approche genre, la promotion de l’offre exportable et l’accompagnement des entreprises au niveau international.

Harmoniser le cadre fiscal 

Pour ce qui est de la fiscalité, il a été recommandé de réviser le code général des impôts, en particulier les dispositions relatives à la base imposable, le mode de calcul des impôts. Il est également question de simplifier les procédures fiscales (imposition, recouvrement, révision et contrôle fiscal) ainsi que de supprimer certaines taxes pour réduire la charge fiscale.

A lire aussi. Forum du commerce : le commerce de proximité discuté 

De plus, les participants ont appelé à réformer la fiscalité locale : bases d’imposition, mode de calcul, nombre de taxes et mode de recouvrement. Une des recommandations les plus importantes est la nécessité d’harmoniser entre fiscalité locale et générale, en vue d’éviter les redondances.

La couverture sociale

Les participants ont souligné la nécessité d’accélérer la mise en place d’un système de couverture sociale pour répondre aux attentes des commerçants: systèmes de retraite au choix, la révision de l’âge et du seuil… Ils ont également appelé à la mise en place de mesures permettant d’encourager l’adhésion des commerçants à la CNSS.

Le commerce ambulant

Pour ce qui est du commerce ambulant, l’une des recommandations relatives a porté sur les autorisations ainsi que la planification territoriale. Il a été également question d’appeler à l’élaboration de statistiques et d’évaluations pour mieux cerner l’ampleur du phénomène ainsi que l’impact des programmes menés pour la mise à niveau du secteur, sans oublier les mécanismes de contrôle du secteur.

Made in Morocco

Dans l’objectif de promouvoir le “Made Morocco”, les participants au forum ont appelé à la mise en place d’un système de gestion du label, au développement d’une politique de substitution aux importations ainsi qu’à la modernisation et du renforcement des circuits de distribution et l’encouragement du commerce citoyen.