Commerce extérieur : plus de 13 500 abonnés à PortNet

Grâce à la plate-forme, le délai de séjour des conteneurs dans les ports ne cesse de baisser. A Casablanca, il est descendu à 6,2 jours en moyenne. A partir de l’année prochaine, PortNet sera élargi au trafic aérien.

PortNet poursuit sa montée en puissance. La plate-forme de dématérialisation des procédures du commerce extérieur a franchi en ce mois de novembre 2015 la barre des 13 500 clients abonnés. C’est ce qui ressort de la présentation faite la semaine écoulée par son DG, Jalal Benhayoun, lors d’une rencontre organisée conjointement avec l’ASMEX, ayant réuni plus de 600 acteurs du commerce extérieur. Sur les 13 564 abonnés recensés, 12 959 sont des importateurs, soit quasiment tous les importateurs «actifs» opérant au Maroc.

Pour rappel, depuis le 1er juin dernier, la procédure de domiciliation du titre d’importation via la plate-forme PortNet est devenue obligatoire pour tous les opérateurs marocains. Aujourd’hui, d’autres formalités ont été dématérialisées et sont actuellement opérationnelles sur la plate-forme. C’est le cas de la gestion des escales, la visite coordonnée des marchandises, et ce, «grâce à la synergie et à la collaboration de l’ensemble de la communauté du commerce extérieur», comme l’a souligné lors de la rencontre Mohamed Abbou, ministre en charge du commerce extérieur. Ces avancées ont permis une amélioration de la compétitivité du Maroc, à travers notamment la réduction des délais de traitement des opérations. A titre d’illustration, et selon les données exposées par PortNet SA, le délai de séjour moyen au port de Casablanca est passé de 11,5 avant la mise en place de la plate-forme à 6,2 jours en octobre dernier.

Dématérialiser la licence d’exportation d’ici la fin de l’année

L’objectif final de PortNet est d’intégrer l’ensemble des procédures liées au commerce extérieur. Dans ce cadre, il est prévu, d’ici la fin de l’année, de dématérialiser également la licence d’exportation et la demande de la franchise douanière. En 2016, le principal chantier sera l’intégration des différents aéroports du Royaume à la plate-forme de dématérialisation.

D’ici là, Portnet SA veut capitaliser sur le retour d’expérience des utilisateurs de la plate-forme pour améliorer en continue les procédés. Ainsi, une première étude de satisfaction a été menée auprès des clients. Il en ressort que 64% des utilisateurs se disent satisfaits des services du guichet unique.

Il est à noter que la rencontre a été marquée par la signature d’une convention de partenariat entre l’ASMEX, Portnet SA et la Banque Populaire avec comme principal objectif la mise en place d’un cadre global de collaboration et de coopération entre les trois parties afin d’accompagner les opérateurs économiques dans leurs démarches à l’international.