Comment sont certifiées les tonnes de carbone

La complexité du processus a pour objectif de verrouiller le système. D’ailleurs, des étapes de contrôle et de vérification sont établies. Elles sont menées par des bureaux d’études internationaux agréés ou ce qu’on appelle dans le jargon des experts MDP, les «entités opérationnelles». Sur la base de son rapport de vérification, le cabinet doit certifier par écrit que l’activité du projet a bien réduit les émissions en gaz à effet de serre (GES) pendant la période de validité et que cette réduction ne serait pas intervenue en l’absence du projet. Le rapport de certification constitue la base pour demander au comité exécutif du programme la délivrance des URCEs correspondant à la réduction d’émission de GES certifiée.