Comment la station Saïdia compte s’affranchir de la saisonnalité

Le Be Live Grand Saïdia a ouvert ses portes, l’Iberostar le sera d’ici mai. Deux unités hôtelières sont en construction et un appel d’offres pour une résidence hôtelière est lancé. Les travaux de l’Aquaparc démarreront prochainement.

Comme chaque année à la même époque, la station Saïdia sort progressivement de son hibernation forcée. Si le démarrage de la saison reste timide puisqu’un seul hôtel, sur les deux officiellement opérationnels, est ouvert, il y a de quoi être optimiste pour le reste de l’été. Ouvert depuis le 22 mars dernier, l’hôtel Be Live Grand Saïdia a en effet déjà reçu deux importants groupes espagnols, par ailleurs premier marché de la station balnéaire avec 34% des arrivées enregistrées en 2014. Son voisin, l’Iberostar Saïdia, devrait quant à lui ouvrir d’ici le mois de mai. La réouverture de l’Oriental Bay Beach, ex-Barcelo, repris par l’enseigne marocaine Atlas Hospitality, demeure incertaine.

En attendant, la Société de développement Saïdia (SDS), filiale du groupe CDG, poursuit sa mission de développement de la station. Elle vient de publier un appel d’offres relatif à la construction d’une résidence hôtelière de 23 800 m2. D’un coût estimé à 270 MDH, l’établissement comprendra 192 appartements «alliant luxe et bien-être» en front de mer, soit 768 lits qui seront livrés d’ici 2018. Entièrement équipés, ces appartements viendront «enrichir et diversifier l’offre touristique de la station, ciblant à la fois la clientèle nationale et international», et «offrir un produit familial, convivial adapté» avec «des équipements de loisirs et des espaces communs», nous explique-t-on du côté de la SDS.

Un club de tir sera ouvert à 15 km de Berkane

La construction de l’hôtel 5* Beach Hotel (800 lits), auquel sera adossé la résidence hôtelière dont l’appel d’offres vient d’être publié, et du Family Club (400 lits) est aussi lancée. «Les travaux sont à un rythme soutenu», nous confie-t-on. Ces deux unités hôtelières seront livrées d’ici fin 2016 et permettront à Saïdia de disposer d’une capacité additionnelle de 1 200 lits. Les trois établissements seront tous confiés au gestionnaire espagnol Melia Hotels International. Concernant les équipements de loisirs, qui manquent encore cruellement à la station, les travaux tant attendus de l’Aquaparc «démarreront incessamment en prévision de son ouverture pour la saison prochaine». Etendu sur 7 ha, il comprendra une dizaine d’attractions avec «un fil conducteur narratif basé sur les aventures en haute mer, batailles, corsaires, créatures, tempêtes, etc.». Y seront aménagés une piscine à vague de 1 200 m2, une rivière lente ou encore un arbre à eau.

Pour les professionnels, la question de l’animation reste essentielle. «Il faut créer de l’activité pour toute l’année, pas seulement pour la saison estivale», déplore Youssef Zaki, président du Conseil provincial du tourisme (CPT) de Berkane. Un club de tir sera ainsi prochainement inauguré à 15 km de Berkane et le CPT travaille avec la Société marocaine d’ingénierie touristique (SMIT) sur la création de circuits touristiques dans l’arrière-pays.