Comment fonctionne le showroom Samsung de la Joutia de Derb Ghallef

Le groupe veut faire la guerre à  l’informel. Il a adopté la même grille tarifaire que les commerçants du marché. Une facture est délivrée pour chaque vente et le client bénéficie d’une garantie.

Samsung défie les commerçants de la Joutia de Derb Ghalef. Ayant compris que son premier concurrent sur le marché marocain n’est pas Apple mais plutôt l’informel, le géant sud-coréen de l’électronique et numéro un de la téléphonie mobile au Maroc, avec 60% de part de marché revendiqués, a ouvert au sein de ce marché un showroom en octobre 2014, en partenariat avec le propriétaire d’un local commercial. «Il ne s’agit pas d’une implantation en propre mais d’un branding de magasin», explique Mohamed Achraf Ennaji, directeur commercial des produits mobiles. Et d’ajouter : «L’idée de brander un magasin à Derb Ghalef provient principalement de notre volonté de maximiser la visibilité de la marque Samsung à travers le Maroc, la finalité étant d’entretenir notre image de marque et accroître notre notoriété».

Ce sont les mêmes produits que sur le reste du réseau

A l’instar de tous les magasins du réseau Samsung, le point de vente propose à la clientèle toutes les gammes des produits de l’imagerie numérique (appareils photos, caméscopes…), de la téléphonie mobile (téléphones, Smartphones, tablettes…), ainsi que des accessoires. Cependant, le seul point qui différencie ce magasin de ceux installés dans les différentes villes, sont les prix, inférieurs de plus de 20% à ceux des autres points de vente. En guise d’exemple, un Samsung S5 qui coûte 5 400 DH TTC dans un point de vente du centre-ville y est commercialisé à 4400 DH TTC. Une différence de prix que le gérant du magasin motive par la volonté de l’opérateur de s’aligner sur les tarifs adoptés à la Joutia.

Cela en gardant l’avantage d’offrir au client une facture qui lui assure la garantie afficheur de six mois et un an de garantie téléphone. Ainsi, en cas de panne, le client peut venir réparer son téléphone sur place et ou le déposer auprès d’un autre point de vente Samsung. Sur ce registre, il est important de noter que si les commerçants de Derb Ghalef réussissent à vendre les téléphones neufs à des prix très compétitifs, c’est parce qu’ils les importent via le circuit illégal. De ce fait, ils ne paient pas la TVA. Alors comment Samsung a-t-il réussi à s’aligner sur leurs prix tout en facturant la TVA ? Sur cette question, l’opérateur s’est contenté d’expliquer que «les produits commercialisés dans ce magasin sont fournis par les distributeurs agréés à l’instar des produits commercialisés dans tous les showrooms Samsung. Chaque magasin pratique librement ses prix qui peuvent varier d’un produit à l’autre».