CMR : 18 500 retraités risquent d’être privés de pensions faute de dossiers en règle

Ils doivent fournir les certificats de vie ou de non remariage dans un délai de 3 mois. 2 000 pensionnés ont régularisé leur situation en deux jours.

Comme chaque année, la Caisse marocaine des retraites a entamé la procédure de contrôle de droit destiné à identifier les pensionnés. Ce sont 18 500 personnes (veuves, ayants droit et retraités) qui doivent fournir les certificats de vie et de non remariage, pour les veufs. Cette démarche vise, selon les responsables de la CMR, un triple objectif: la conformité à la réglementation de la caisse, la maîtrise des risques financiers et la garantie de la qualité de la prestation. Et c’est dans le souci d’assurer ses prestations que la CMR ne suspend pas le paiement des pensions à ceux qui ne sont pas en règle. Il est effectué exclusivement auprès de Poste Maroc.
Ce transfert n’est que provisoire et ne dure que le temps pour les pensionnés de régulariser leur situation. Une fois les pièces demandées remises à la CMR, le paiement se fait le mois qui suit la régularisation selon le mode habituel (virement bancaire ou encaissements directs auprès de la Trésorerie générale du Royaume et de Poste Maroc).
Les pensionnés disposent d’un délai maximal de trois mois pour fournir les certificats de vie et de non remariage. Passé ce délai, la caisse suspend le versement de la pension jusqu’à la régularisation de la situation.

La caisse couvre 870 000 actifs et 605 000  retraités, ayants droit et veufs

Le démarrage du contrôle annuel de droit s’est accompagné d’une large campagne de communication dans la presse, au niveau des sept délégations de la CMR, en collaboration avec les divers partenaires de la caisse, notamment les banques, la TGR, la Poste, les associations de retraités ainsi que diverses fondations. Ce qui a permis une large diffusion de l’avis de justification des droits à la retraite et une rapide régularisation de la situation des bénéficiaires. D’après un premier bilan arrêté par la caisse, 2 000 pensionnés sur les 18 500 contrôlés au titre de l’année 2011 ont justifié le droit à la retraite durant les deux jours qui ont suivi le démarrage de la procédure de contrôle.  
Aujourd’hui, la CMR couvre une population de 870 000 actifs et 605 000 retraités, ayants droit et veufs. Le montant global des pensions, tous types confondus, s’élève à 16,5 milliards de DH. Le paiement se fait essentiellement par virement bancaire (63%), le reste passe par la TGR et la Poste.