Ciments du Maroc: Un effet de change positif présent dans les résultats publiés en Euro

Les résultats annoncés par d’Italcementi Group, pour sa filiale marocaine, Ciments du Maroc (Cimar), à fin septembre 2015, intègrent un effet taux de change positif sans impact sur les comptes locaux, selon les analystes de BMCE Capital Bourse.

« Suite à la publication des résultats consolidés trimestriels d’Italcementi Group, le Management de Cimar vient d’apporter quelques précisions. En effet, ne faisant pas l’objet de publications trimestrielles, les résultats consolidés de Cimar au T3 2015 n’ont pas été audités et ont été présentés selon les normes IFRS au lieu des normes marocaines », précise la société de bourse.

Ainsi, les résultats annoncés par d’Italcementi Group pour Cimar, à savoir: la hausse du chiffre d’affaires de 1,8% à 77,4 millions d’euros au T3 2015 et de 8,3% à 256,2 millions d’euros sur les 3 premiers trimestres de l’année, et l’amélioration de l’EBITDA de 7,6% à 39,4 millions d’euros au terme du T3 2015 et de 9,6% à 113,3 millions d’euros à fin septembre 2015, intègrent un effet taux de change positif sans impact sur les comptes locaux.

Les analystes de BMCE Capital Bourse ont, par ailleurs, noté qu’en dépit d’un repli des volumes de vente au T3 2015, Cimar bénéficie de facteurs favorables à son activité et parvient à afficher des résultats en progression par rapport à la période de référence 2014.

En termes de perspectives chiffrées, la société de bourse table pour le deuxième cimentier national sur un chiffre d’affaires consolidé en 2015 de 3,74 milliards de dirhams (+8,4%) et un résultat net part du groupe (RNPG) de 936,3 millions de dirhams (+16,8%).