CFC simplifie les procédures des permis de travail pour les salariés expatriés

Les travailleurs étrangers recrutés par les entreprises labellisées CFC pourront désormais déposer leurs demandes, suivre leur traitement et récupérer les contrats visés au niveau d’un guichet unique basé à la place financière. Extension de la durée d’autorisation de travail à 5 ans.

Casablanca Finance City pose les jalons d’un guichet unique qui devrait grandement faciliter la vie aux entreprises de la place financière. Un nouveau service, officiellement lancé ce début de semaine par le ministère de l’emploi et la société gestionnaire de la place (CFC Authority), allège les démarches administratives pour les salariés expatriés recrutés par les entreprises labellisées. Ceux-ci bénéficieront désormais, à travers le guichet Taechir qui est établi dans les locaux de CFCA, d’un point d’entrée unique, pour toutes les démarches relatives aux autorisations de travail. Cela devrait simplifier et accélérer le traitement des demandes d’autorisation avec un délai maîtrisé et la possibilité offerte aux entreprises (plus de 130 depuis la création de CFC en 2010 regroupant les institutions financières au sens large, les services professionnels, les holdings et sièges africains de multinationales) de déposer leurs demandes, suivre le traitement et récupérer les contrats visés au siège même de CFCA. Jusqu’à présent, les demandeurs devaient obligatoirement se déplacer au ministère de l’emploi. Celui-ci envisage par ailleurs d’étendre l’expérience à d’autres villes.

Dans la foulée, un nouvel avantage est mis en place au profit des salariés étrangers des entreprises labellisées CFC consistant en l’extension de la durée de leur autorisation de travail à 5 ans.

Taechir n’est que le premier maillon d’un ensemble de prestations qu’ambitionne de fournir CFC à travers son guichet unique doing business pour améliorer l’offre de service en direction des sociétés multinationales ayant vocation à travailler sur le continent africain via le hub financier national. Ce type de facilitations est généralement incontournable pour installer une place financière, la qualité du climat des affaires étant déterminante à cet égard. Le guichet unique s’ajoute par ailleurs à une panoplie d’incitations et de mesures d’accompagnement déjà proposées aux entreprises installées pour répondre à leurs besoins opérationnels. Avec le soutien des autorités compétentes, CFC s’est en effet dotée de mécanismes concrets et opérationnels visant à faciliter l’installation des investisseurs via un accompagnement dans la création des entités juridiques en 48 h, l’octroi de visas, de permis de travail, de titres de séjour…