CFAO Motors Maroc injecte 20 MDH dans sa filiale Asian Hall

La filiale commercialise des 4×4 et pick-up de marques chinoises.
Les fonds apportés serviront à  financer la stratégie de croissance de la filiale.

Le groupe CFAO, affilié au conglomérat français Pinault Printemps Redoute (PPR), poursuit ses investissements auMaroc dans le secteur de la distribution automobile. En effet, après avoir injecté 40MDH dans DAF Industrie Maroc (distributeur de la marque de poids lourds homonyme), au lendemain de son rachat en 2006, et investi, plus récemment, plusieurs dizaines de millions de DH dans le plus grand «village automobile» au Maroc – un site à Bouskoura, près de Casablanca, qui s’étend sur 5 hectares et abrite plusieurs showrooms (chacun dédié à une marque) -, CFAO Motors Maroc renfloue sa filiale Asian Hall. Cette dernière, créée en octobre 2006, commercialise des 4×4 et pickup de marques chinoises Chang Feng Yangzi et DFM,et opère dans le montage de camions DFAC. Le capital de cette entité a, ainsi, été porté de 6 MDH à 26 MDH.

L’Afrique du Nord, Maroc compris, devrait représenter 25% du chiffre d’affaires du groupe à l’horizon 2010
Cette opération permet à Asian Hall, rebaptisée, dans la foulée, CFAO Auto Service, de financer son plan de croissance qui s’appuie sur l’extension de son réseau de distribution, l’amélioration des capacités de la chaîne de montage DFAC et une communication plus agressive. Il faut dire qu’après une première année test 2006/2007, les marques chinoises, notamment celles opérant sur le segment des véhicules utilitaires, où l’argument prix est décisif, percent de plus en plus. Sur les 10 premiers mois de l’année 2008, les ventes de véhicules utilitaires légers (VUL) affichent une progression de 233% à 2 582 unités.
Aussi, CFAO Motors Maroc souhaite- il mieux se positionner sur ce segment en forte croissance, en espérant rencontrer le même succès qu’en Algérie où il commercialise à peu près les mêmes modèles chinois qu’au Maroc, en sus de Bel Jing Auto Works. De même, en cherchant à mutualiser les coûts de distribution et de marketing d’Asian Hall avec ses autres cartes marocaines Isuzu, Opel et Chevrolet, le leader de la distribution automobile en Afrique compte raccourcir le délai de rentabilisation de sa dernière aventure au Maroc. D’ailleurs, dans la foulée de cette stratégie, le siège de CFAO Auto Service a été transféré de Berrechid à Casablanca sur le site de montage et de commercialisation des poids lourds DAF.
Présent au Maroc depuis 1995, date à laquelle il avait fait son entrée dans le pays par le rachat de DIMAC (société qui assemble et distribue les cyclomoteurs Peugeot), le groupe CFAO a pu se construire une solide position dans le secteur de la distribution, et, accessoirement, le montage automobile. En 2000, il crée Intermotors (Opel) avant de renforcer ses représentations par la carte Chevrolet, en 2003, et le rachat de la société Isuzu Maroc, en 2004. La fusion de ces deux entités donna naissance, au début 2005, à CFAO Motors Maroc. Quelques mois plus tard, le groupe rachète, auprès de la famille Kadiri, la société DAF Industrie Maroc, alors dans une situation de grande difficulté financière, et la soumet à un plan de restructuration. Au passage, CFAO reprend auprès de sa consoeur du groupe, Pinault Bois et Matériaux, les activités marocaines de négoce et de transformation de bois exercées par les trois sociétés Manorbois, Comamussy et Fantasia.
Aujourd’hui, les entités marocaines de CFAO emploient près de 1 500 salariés (dont près des deux tiers dans l’activité «bois») et vendent annuellement plus de 10 000 cyclomoteurs et plus de 5 000 véhicules. Pierre angulaire de la stratégie de CFAO la zone Afrique du Nord, dont le Maroc, devrait représenter, dès 2010, 25% du chiffre d’affaires du groupe, contre moins de 20% à fin 2005.